L'histoire : une histoire ou des histoires ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'homme est-il l'être « contre-nature » ? Y a-t-il des « sociétés sans histoire » ? >>


Partager

L'histoire : une histoire ou des histoires ?

Philosophie

Aper�u du corrig� : L'histoire : une histoire ou des histoires ?



Publi� le : 18/1/2004 -Format: Document en format FLASH prot�g�

L'histoire : une histoire ou des histoires ?
Zoom

Pour être objectif, l'historien ne doit donc pas être naïf face à ses sources. Il ne doit pas non plus être de mauvaise foi et omettre sciemment les sciences à part, qui a des exigences et une méthode tout à fait particulières. ·         On comprend alors en ce sens que l'histoire ne raconte pas « des histoires », elle est enquête (selon l'étymologie d'ailleurs) rigoureuse et la plus objective possible sur un passé qui a laissé quelques traces et témoignages (dont l'ambiguïté marque parfois les différentes manières de vivre certains faits, selon les classes sociales par exemple). ·         Si l'historien décrit une époque particulière, est-il pour autant impossible d'expliquer la marche globale de l'histoire ? C'est ici l'idée d'histoire, et donc son unicité, qui est à présent mise à la question (plus que l'histoire comme discipline).     III- Penser l'histoire   ·         Besoin de sens et idée de progrès : lorsque le philosophe s'indigne devant le cours de l'histoire, son attitude implique souvent l'espoir d'y déceler un ordre secret. Ainsi, Kant, dans Idée d'une histoire universelle au point de vue cosmopolitique, établit le constat suivant : l'histoire humaine est apparemment dénué de sens. Mais il exprime pourtant un espoir que son opuscule tâchera de conforter et de justifier. L'histoire a un sens, selon lui, elle est en progrès ; mais ce fil conducteur du passé n'est pas évident et c'est à l'historien philosophe de l'exhiber. Malgré son aspect sanglant, l'histoire serait en fait globalement orientée vers une amélioration continuelle de l'humanité.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrig� : L'histoire : une histoire ou des histoires ? Corrig� de 5278 mots (soit 8 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrig� du sujet "L'histoire : une histoire ou des histoires ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrig� consult� par :
  • jjjjjjjjjj-190207 (Hors-ligne), le 11/12/2012 � 11H13.
  • Pierre0yves61258 (Hors-ligne), le 24/02/2011 � 24H23.
  • zoooooozi (Hors-ligne), le 10/02/2011 � 10H14.
  • niko426 (Hors-ligne), le 02/01/2011 � 02H20.
  • miniature (Hors-ligne), le 12/12/2010 � 12H21.
  • Cacher les ressources gratuites

    Probl�matique

    Plan d�taill�

    Textes / Ouvrages de r�f�rence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des r�gles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource pr�c�denteRessource suivante

    L'histoire : une histoire ou des histoires ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit