NoCopy.net

Histoire et histoires ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Mémoire et histoire ? Langage, langue, parole ? >>
Partager

Histoire et histoires ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Histoire et histoires ?



Publié le : 13/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Histoire et histoires ?
Zoom

C'est cette Histoire que les premiers historiens grecs avaient pour projet de restituer et conserver : rapporter ce qui s'est passé pour en comprendre le sens vrai, et en faire bénéficier les hommes. Cette histoire, avec un petit h, est donc la science du devenir humain : enquête (étymologie : historie) et récit. La chronologie, par exemple, permet de dater époques et périodes. De plus, l'exigence de vérité justifie le principe d'objectivité des historiens, afin que l'unité de l'Histoire soit préservée, sans dénaturation partisane, orientée par les préjugés, les goûts, les passions, les idées d'une époque, celle de l'historien.L'histoire, dont les deux sens sont indissociables, renvoie donc dans un premier temps à l'unité de ce qui s'est déroulé, et à l'unité du savoir de ce devenir.Histoires et interprétationsCependant, cette dualité de sens du mot « histoire » indique à la fois un écart et un rapport. Tout d'abord, un même événement renvoie à des expériences très différentes. Tous les hommes qui ont vécu le 14 juillet 1789 n'ont pas éprouvé de la même manière l'événement. La multiplicité des témoignages montre à quel point l'Histoire recouvre en réalité une diversité d'histoires individuelles et collectives. Par ailleurs, la propagande ou la manipulation de la vérité historique, les faux témoignages, montrent bien que l'on peut « raconter des histoires ».


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Histoire et histoires ? Corrigé de 929 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Histoire et histoires ?" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

— Si l'histoire est une, elle forme, non seulement un progrès rationnel, mais également un tout. C'est le mouvement de l'Esprit dans sa totalité qui éclaire les différentes histoires, ou plutôt les différentes parties de l'histoire. Donner une unité et un sens à l'histoire répond à un besoin d'intelligibilité. La conception de l'histoire globale témoigne de la volonté humaine d'intégrer sa destinée dans un tout historique intelligible, qui lui donne sens. Néanmoins, le concept d'histoire une a perdu une grande partie de sa validité de nos jours. Parler d'une histoire, c'est parler du progrès humain, c'est espérer une humanité raisonnable dans un monde raisonnable. Le XXe siècle a cruellement démenti cette espérance du XIXe siècle. Par ailleurs, le concept d'une histoire peut receler des dangers politiques évidents, si certains légifèrent à partir d'une philosophie de l'histoire et veulent imposer leurs normes. 4.

Ajouté par PROF

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

.1 Histoire passé pourri Horreur Histoires de petits bonheurs Histoires d' Hommes., E.L.T. MESENS, Poèmes, p. 70.

Ajouté par webmaster

- Et qu'est-ce qu'il y a dans le journal? - Il y a les histoires des bêtes, les histoires des ours, les histoires des girafes, les histoires des gazelles (...) - Et les ornithorynques?, J.-M. G. LE CLÉZIO, le Déluge, p. 182.

Ajouté par webmaster

« J'entends par histoire une recherche scientifiquement conduite, disons à la rigueur une science, mais complexe : il n'y a pas une histoire, un métier d'historien, mais des métiers, des histoires, une somme de curiosités, de points de vue, de possibilités... » Braudel, Écrits sur l'histoire, 1969.

Ajouté par webmaster

Vous ne me paraissez pas fort en Histoire. Il y a deux Histoires : l'Histoire officielle, menteuse qu'on enseigne, l'Histoire -ad usum delphini; puis l'Histoire secrète, où sont les véritables causes des événements, une histoire honteuse., BALZAC, Illusions perdues, Pl., t. IV, p. 1020.

Ajouté par webmaster

(...) et s'étendant depuis les premiers temps jusques aux derniers, leur histoire enferme dans sa durée celle de toutes nos histoires -(qu'elle devance de bien longtemps)., PASCAL, Pensées, IX, 620.

Ajouté par webmaster

à tant faire que se raconter des histoires, il me semble qu'il serait plus naturel de se raconter sa propre histoire embellie (...), R. ROLLAND, Jean-Christophe, Dans la maison, II.

Ajouté par webmaster

On peut s'enquérir de ma famille (...) dans le dictionnaire de Moréri, dans les diverses histoires de Bretagne de d'Argentré, de dom Lobineau, de dom Maurice, dans l'-Histoire généalogique de plusieurs maisons illustres de Bretagne du P. Du Paz (...), CHATEAUBRIAND, Mémoires d'outre-tombe, t. I, p. 16.

Ajouté par webmaster

La littérature moderne, à laquelle le bégueulisme jette sa petite pierre, a-t-elle jamais osé les histoires de Myrrha, d'Agrippine et d'Oedipe, qui sont des histoires, croyez-moi, toujours et parfaitement vivantes (...), BARBEY D'AUREVILLY, les Diaboliques, «La vengeance d'une femme».

Ajouté par webmaster

J'essaierai d'être un peu plus près de mes enfants. Parce que finalement, je n'ai jamais tellement parlé avec Maman. Boulot, oui : je lui raconte mes histoires d'hôpital comme avant je lui racontais mes histoires d'école., Jean FERNIOT, Pierrot et Aline, p. 255.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

Histoire et histoires ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo