LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Les lois de la nature ne sont-elles que des h ... L'observation suffit-elle à établir une théor ... >>


Partager

L'histoire obéit-elle à des lois inexorables ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : L'histoire obéit-elle à des lois inexorables ?



Publié le : 11/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

L'histoire obéit-elle à des lois inexorables ?
Zoom

Pour des millions d'hommes, la foi dans l'avenir s'est incarnée pendant plus d'un siècle dans la théorie de Marx, le matérialisme historique, synthèse séduisante de diverses théories de l'histoire. À Hegel, Marx emprunte l'idée que l'histoire progresse à travers les conflits. À Platon, il reprend la condamnation de la propriété privée et le projet de refondre totalement l'organisation de la société selon un plan communautaire. De la philosophie des Lumières, il retient le rôle des connaissances et des techniques, sources selon lui de la transformation constante des forces productives de l'économie. Le matérialisme historique de Marx est donc une doctrine complète. L'histoire a un principe : l'économie ; un moteur : la lutte des classes ; un but : le communisme. Cette doctrine annonçait à l'humanité un avenir radieux sur le plan économique grâce à la libération des forces productives entraînant l'abondance ; sur le plan politique, avec, à terme, le dépérissement de l'État ; sur le plan moral avec la formation d'un homme nouveau débarrassé de l'égoïsme ; sur le plan anthropologique enfin puisque « l'homme total « développera, grâce à l'abolition de la division du travail, l'ensemble de ses potentialités créatives.



La Raison à l'oeuvre dans l'histoire se sert des passions individuelles pour triompher, et en cela elle est bien « rusée «. Pour Hegel, « tout doit contribuer à une oeuvre. A la base de cet immense sacrifice de l'Esprit doit se trouver une fin ultime. La question est de savoir si, sous le tumulte qui règne à la surface, ne s'accomplit pas une oeuvre et secrète dans laquelle sera conservée toute la force des phénomènes « (La Raison dans l'histoire).     

c. Après Hegel, Marx montrera qu'il n'y a pas de marche secrète opérant le dessein historique. En effet, selon lui, ce sont les conditions matérielles des hommes qui déterminent l'histoire. L'histoire est le règne d'une lutte entre ceux qui travaillent et ceux qui profitent du produit de ceux qui travaillent. Ce sont les hommes qui font l'histoire, et qui doivent prendre conscience que ce sont leurs actions qui définissent réellement un récit historique.


  • I) Il y a des lois inexorables qui régissent le cours de l'histoire.

a) La lois de trois états.
b) La science de l'Histoire.
c) Tout est écrit.

  • II) L'histoire n'obéit pas à des lois inéluctables.

a) L'histoire dépend de nos connaissances.
b) Les erreurs de Hegel et Marx.
c) La liberté de l'homme contre le déterminisme historique.

.../...



Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1088 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "L'histoire obéit-elle à des lois inexorables ?" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource suivante

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit