LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Une religion peut-elle être plus vraie qu'une ... L'art est-il l'expression du divin ? >>


Partager

L'histoire s'oppose-t-elle à la nature ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : L'histoire s'oppose-t-elle à la nature ?



Publié le : 16/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

L'histoire s'oppose-t-elle à la nature ?
Zoom

L'Histoire est la lutte de l'esprit contre la nature. Toute histoire est culturelle et manifeste tous les efforts de l'homme pour conquérir sa liberté aux dépens des nécessités naturelles.

MAIS...

Les passions naturelles des hommes permettent à l'Histoire de se réaliser pleinement au travers des luttes et des guerres. En ce sens, l'histoire serait l'accomplissement de la nature humaine.



La vue des ruines d'une magnificence antérieure, nous conduit à saisir cette transformation par son côté négatif. [...] Or la conséquent la plus prochaine qui se rattache à la transformation, c'est que celle-ci qui est ruine, est aussi naissance d'une vie nouvelle. « La transformation, les grandes périodes de l'histoire sont les moments où le monde existant et reconnu est mort, miné par de nouvelles possibilités, par l'exigence de donner forme au nouveau stade de l'Idée de liberté. Or la force de casser les vieilles structures et de fonder les nouvelles, Hegel l'assigne aux grands hommes de l'histoire (Alexandre, César, Napoléon). Ce sont des héros dans la mesure où leurs passions personnelles coïncident avec l'exigence du temps, et leur donnent la capacité de passer par-dessus les lois et la morale reconnues pour « accoucher « l'histoire de sa nouvelle forme. La ruse de la raison, la ruse de l'histoire consistent en ce que les hommes croient réaliser leur ambition et mettent en réalité au jour ce qu'exigeait l'époque : « Il résulte de l'action des hommes en général encore autre chose que ce qu'ils projettent et atteignent, que ce qu'ils savent et veulent immédiatement ; ils réalisent leurs intérêts, mais il se produit avec cela quelqu'autre chose qui y est caché à l'intérieur, dont leur conscience ne se rendait pas compte, et qui n'était pas dans leurs vues. « Les passions humaines, les buts particuliers des hommes ne servent qu'à réaliser la progression de l'Idée de liberté, et la connexion du stade déterminé de la conscience de la liberté et des aspirations humaines se manifeste au sein d'une forme politique et étatique elle-même déterminée : « Ainsi deux éléments interviennent dans notre sujet : l'un est l'Idée, l'autre les passions humaines ; l'un est la chaîne, l'autre la trame du grand tapis que constitue l'histoire universelle étendue devant nous. La liberté morale dans l'Etat forme le centre concret et la jonction de ces deux éléments. « L'ultime conséquence de cette compréhension de l'histoire est que, loin qu'on puisse juger l'histoire, celle-ci devient le tribunal des actions humaines.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 5284 mots (soit 8 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "L'histoire s'oppose-t-elle à la nature ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • Eric.m75000-258124 (Hors-ligne), le 29/02/2016 é 29H10.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit