NoCopy.net

L'histoire peut-elle finir ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'histoire se répète-t-elle ? L'histoire est-elle ce qui arrive à l'homme o ... >>


Partager

L'histoire peut-elle finir ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : L'histoire peut-elle finir ?



Publié le : 29/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Ce corrigé vous sera utile pour ces autres sujets voisins

L'histoire peut-elle finir ?
Zoom

« Que l'Histoire universelle est le cours de ce développement et le devenir réel de l'Esprit sous le spectacle changeant de ses histoires - c'est là la véritable Théodicée, la justification de Dieu dans l'Histoire. C'est cette lumière seulement qui peut réconcilier l'Esprit avec l'Histoire universelle et la réalité à savoir que ce qui est arrivé et quotidiennement arrive non seulement n'est pas en dehors de Dieu mais encore essentiellement son oeuvre propre. »   "L'Histoire est la réalisation de l'idée de liberté." HEGEL  La formule exacte qui figure dans les « Leçons sur la philosophie de l'histoire » (1837) est : « L'histoire universelle présente le développement de la conscience qu'a l'esprit de la liberté, et de la réalisation produite par une telle conscience. »Dans ce texte formé de notes de cours, Hegel signe la première grande philosophie de l'histoire, en prétendant montrer que l'ensemble du passé humain n'est pas livré au hasard, mais présente une rationalité et une nécessité que l'on peut ressaisir.Progressant dans la voie ouverte par Kant, Hegel propose une sorte de révolution en faisant de l'histoire un des objets centraux de la philosophie. Aristote affirmait dans la « Poétique » : « La poésie est plus philosophique et plus noble que la chronique. » En effet, selon lui, alors que l'auteur dramatique construit une intrigue cohérente et logique, l'historien décrit ce qui se passe effectivement, et qui semble livré à la contingence. Contre cette vision traditionnelle, Hegel, plus encore que Kant, tente de saisir l'histoire comme digne de l'étude philosophique, c'est-à-dire comme rationnelle. La Raison gouverne le monde.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : L'histoire peut-elle finir ? Corrigé de 5399 mots (soit 8 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "L'histoire peut-elle finir ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • pepitamart-257552 (Hors-ligne), le 29/03/2015 é 29H19.
  • nabel (Hors-ligne), le 17/03/2012 é 17H11.
  • kbr (Hors-ligne), le 24/03/2011 é 24H06.
  • Gael40158 (Hors-ligne), le 28/04/2010 é 28H15.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    L'histoire peut-elle finir ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit