NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< HOBBES: De la nécessité d'un pouvoir coercit ... David HUME: l'idée d'espace >>


Partager

HOBBES: Avant l'établissement de la société civile

Philosophie

Aperçu du corrigé : HOBBES: Avant l'établissement de la société civile



Publié le : 5/4/2005 -Format: Document en format FLASH protégé

	HOBBES: Avant l'établissement de la société civile
Zoom

QUESTIONNAIRE INDICATIF
 
 
• Qu'est-ce que la « société civile «?
 — Pourquoi selon Hobbes « personne ne peut dire qu'une chose est sienne si affirmativement qu'un autre ne se la puisse attribuer avec même droit « ?
 — Peut-on parler de « droit « avant la « société civile «?
 • Que « s'ensuit-il « selon Hobbes ?
 — Pourquoi ?
 — Comment comprenez-vous « celui à qui on a commis la puissance souveraine « ?
 • Restrictions à la propriété (personnelle)?
 — Cf. la dernière phrase du texte.
 — Que signifie : « les droits de celui qui juge sans appel de tous les différends « ?
 — Que signifie : « celui dont la volonté a été faite la règle de toutes les autres «?
 — Qu'est-ce que cela justifie (ou peut justifier) ?
 • Que pensez-vous de la position et de l'argumentation de Hobbes ?



Avant l'établissement de la société civile, toutes choses appartiennent à tous et personne ne peut dire qu'une chose est sienne si affirmativement qu'un autre ne se la puisse attribuer avec même droit (car là où tout est commun, il n'y a rien de propre). Il s'ensuit que la propriété des choses a commencé lorsque les sociétés civiles ont été établies, et que ce qu'on nomme propre est ce que chaque particulier peut retenir à soi sans contrevenir aux lois et avec la permission de la Cité, c'est-à-dire de celui à qui on a accordé la puissance souveraine. Cela étant, chaque particulier peut bien avoir en propre quelque chose à laquelle aucun de ses concitoyens n'osera toucher et n'aura point de droit, à cause qu'ils vivent tous sous les mêmes lois. Mais il n'en peut pas avoir la propriété en telle sorte qu'elle exclue toutes les prétentions du législateur et qu'elle empêche les droits de celui qui juge sans appel de tous les différends, et dont la volonté a été faite la règle de toutes les autres. HOBBES


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 6825 mots (soit 10 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " HOBBES: Avant l'établissement de la société civile " a obtenu la note de :

5.1 / 10

Corrigé consulté par :
  • Thothommm-246377 (Hors-ligne), le 03/11/2014 é 03H19.
  • konradcr-246375 (Hors-ligne), le 03/11/2014 é 03H19.
  • vincent71260-245808 (Hors-ligne), le 31/10/2014 é 31H19.
  • Morgane-245429 (Hors-ligne), le 29/10/2014 é 29H13.
  • philo-242529 (Hors-ligne), le 28/10/2014 é 28H11.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit