NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Ni la justice, ni la charité seules ne peuven ... Fondement du droit de propriété ? >>


Partager

De l'homicide et du droit de légitime défense ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : De l'homicide et du droit de légitime défense ?



Publié le : 23/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

De l'homicide et du droit de légitime défense ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
De l'homicide et du droit de légitime défense ?




De l'homicide et du droit de légitime défense - Le plus impérieux de tous les devoirs de justice, la personne humaine étant inviolable, c'est de respecter la vie d'autrui.Tu ne tueras point » : tel est le premier précepte de la morale sociale. L'homicide est un double crime : un crime envers la personne que nous mettons dans l'impossibilité d'atteindre à sa fin; un crime envers la société que nous privons volontairement d'un de ses membres.Le droit de mettre à mort l'un de nos semblables, ne nous appartient que dans un cas, c'est celui de légitime défense. Or, nous sommes dans le cas de légitime défense, lorsque nous ne pouvons protéger notre vie contre un injuste agresseur, qu'en le frappant mortellement. Quelques moralistes, il est vrai, prétend qu'il serait beaucoup plus charitable de nous sacrifier nous-même, afin de laisser à notre ennemi, dont l'esprit est égaré, le temps du repentir; mais, contre cette théorie par trop mystique, protestent à la fois l'instinct et la raison. Spontanément, en effet, et, en dépit de tout système, l'homme menacé dans sa vie, se défend par tous les moyens dont il dispose. Quand la réflexion intervient, la raison reconnaît cette défense comme légitime. Elle nous dit que l'homme qui se met hors la loi morale, cesse d'être couvert et protégé par elle; qu'il n'est plus, par le fait même de son agression, ni respectable, ni sacré ; qu'en repoussant, enfin, ses attaques par la force, nous usons d'un droit et remplissons, en même temps, un devoir, car, en nous protégeant nous-même, nous protégeons la société.On doit considérer encore comme étant dans le cas de légitime défense, le soldat qui, en temps de guerre, tue l'ennemi sur le champ de bataille.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 358 mots (soit 1 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "De l'homicide et du droit de légitime défense ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • alexandre15585 (Hors-ligne), le 14/12/2008 é 14H15.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit