NoCopy.net

Qu'est-ce que l'homme ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Sens et finalité du désir Que puis-je savoir ? >>


Partager

Qu'est-ce que l'homme ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Qu'est-ce que l'homme ?



Publié le : 2/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Qu'est-ce que l'homme ?
Zoom

Comme la plupart des mots en -isme, l'humanisme est un terme très imprécis, équivoque, dont la polémique abuse. Notons d'abord qu'il n'est nullement classique comme on le croit souvent, mais relativement récent (absent du dictionnaire de Littré, il n'est introduit que dans le Supplément de 1882). Le mot désigne d'abord un mouvement de pensée de la Renaissance, qui, par l'étude directe des auteurs anciens, renoue expressément avec l'Antiquité. Les « humanités », étude des textes grecs et surtout latins, ont été longtemps considérées comme indispensables à un esprit cultivé. Par extension, des expressions comme « humanisme technique » ont été utilisées pour justifier la substitution des disciplines « modernes » aux disciplines classiques dans la formation intellectuelle.Philosophiquement, l'humanisme consiste à faire de l'homme un principe premier et même unique, donnant sens et valeur à toute chose. En ce sens, l'humanisme ne peut être qu'athée. J.-P. Sartre s'en est ouvertement réclamé dans un petit livre intitulé L'existentialisme est un humanisme.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Qu'est-ce que l'homme ?
Corrigé de 1314 mots (soit 2 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "Qu'est-ce que l'homme ? " a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

La littérature française s'est proposé de peindre en pied, inlassablement, l'homme; je dis bien l'homme individuel et l'homme social, l'homme intérieur et l'homme extérieur, l'homme visible et l'homme invisible, l'homme subjectif, et l'homme objectif., G. DUHAMEL, la Défense des lettres, IV, I.

Ajouté par webmaster

Un homme tue un homme, un homme vole une voiture, un homme renverse un jerrycan d'essence sur le sol de l'édifice, puis gratte une allumette (...), J.-M. G. LE CLÉZIO, les Géants, p. 245 (1973).

Ajouté par webmaster

Un homme aux muscles puissants et un peu noués, qui pensait par courtes vérités sévères, un homme droit, fermé, sûr de soi, terrestre, réfractaire aux tentations angéliques de l'art, de la psychologie, de la politique, tout un homme, rien qu'un homme., SARTRE, l'âge de raison p. 126.

Ajouté par webmaster

Créer est l'acte le plus quotidien de l'homme. Celui qui définit l'homme. Chaque homme. Il ne s'agit pas d'une conception élitiste de la création qui serait seulement invention scientifique ou technique, oeuvre d'art ou génie politique, mais de ce qu'il y a de plus simple et de plus humain dans la vie de chaque femme et de chaque homme., Roger GARAUDY, Parole d'homme, p. 54 (1975).

Ajouté par webmaster

.1 -(Pour Kafka et Blanchot...) il n'est plus qu'un seul objet fantastique : l'homme. Non pas l'homme des religions et du spiritualisme, engagé jusqu'à mi-corps seulement dans le monde, mais l'homme-donné, l'homme-nature, l'homme-société, celui qui salue un corbillard au passage, qui se met à genoux dans les églises, qui marche en mesure derrière un drapeau., SARTRE, Situations I, p. 127.

Ajouté par webmaster

«(...) faisons au moins que les scènes révolutionnaires soient le moins tragiques... -Rendons l'homme respectable à l'homme!» Grave parole -(de Duport) qui malheureusement n'avait que trop d'à-propos. L'homme, la vie de l'homme, n'étaient déjà plus respectés., MICHELET, Hist. de la Révolution franç., IV, XI.

Ajouté par webmaster

L'homme sans aucun appui et sans aucun secours est condamné chaque instant à inventer l'homme. Ponge a dit dans un très bel article «L'homme est l'avenir de l'homme»., SARTRE, L'existentialisme est un humanisme, p. 38.

Ajouté par webmaster

« Le philosophe est l'homme qui s'éveille et qui parle, et l'homme contient silencieusement les paradoxes de la philosophie, parce que, pour être tout à fait homme, il faut être un peu plus et un peu moins qu'homme. » Merleau-Ponty, Éloge de la philosophie, 1953.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

Qu'est-ce que l'homme ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo