NoCopy.net

L'HOMME A-T-IL DES DEVOIRS ENVERS LUI-MÊME ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Qu'est-ce Qu'une pensée vraie ? Quelle place faut-il faire au corps dans la ... >>
Partager

L'HOMME A-T-IL DES DEVOIRS ENVERS LUI-MÊME ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : L'HOMME A-T-IL DES DEVOIRS ENVERS LUI-MÊME ?



Publié le : 27/2/2008 -Format: Document en format FLASH protégé

	L'HOMME A-T-IL DES DEVOIRS ENVERS LUI-MÊME ?
Zoom

L'HOMME A-T-IL DES DEVOIRS ENVERS LUI-MÊME ? Introduction : L'idée de devoir implique l'idée de dette : Peut-on se devoir à soi-même ? I. L'INDIVIDU N'A DE DEVOIRS QU'ENVERS LA SOCIÉTÉ ? A ? Individu et société. La société seule est réelle puisqu'on ne saurait concevoir l'homme sans elle : « L'homme proprement dit n'existe que dans le cerveau trop abstrait de nos métaphysiciens ». ? B ? Le devoir a pour origine la société. Thèse sociologique : La société est créatrice de valeur. « Quand notre conscience parle, c'est la société qui parle en nous » (Durkheim). ? C ? Le devoir a pour fin la société. La société est le Bien : « La morale commence là où commence la vie en groupe, parce que c'est là seulement que le dévouement et le désintéressement prennent un sens » (Durkheim).


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	L'HOMME A-T-IL DES DEVOIRS ENVERS LUI-MÊME ? Corrigé de 488 mots (soit 1 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " L'HOMME A-T-IL DES DEVOIRS ENVERS LUI-MÊME ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • Marii.ne (Hors-ligne), le 19/10/2010 à 19H15.
  • thomas29998 (Hors-ligne), le 18/04/2009 à 18H18.
  • Crevettes7475 (Hors-ligne), le 22/03/2009 à 22H18.
  • Maryse16117 (Hors-ligne), le 18/12/2008 à 18H19.
  • Etienne15751 (Hors-ligne), le 15/12/2008 à 15H17.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Or chacun doit se dévouer suivant les prescriptions mêmes de la loi et la place qu'il occupe dans l'ensemble. Pour tous indistinctement c'est la soumission à ces lois jusqu'à la limite où ces lois se trouveraient en contradiction évidente avec la conscience : car c'est de la conscience qu'émane toute obligation, et il serait absurde qu'au dehors d'elle il y eût quelque obligation supérieure à elle. Ensuite, viennent les obligations spéciales. Le jeune homme se dévoue au pays, en le défendant par les armes, ou en s'exerçant par le travail à contribuer à sa prospérité et à sa gloire ; le père de famille, en bien élevant ses enfants, ce qui est déjà obligatoire pour lui, et devient ainsi un devoir encore plus sacré; chaque citoyen enfin, en se vouant à sa profession en vue de l'utilité commune et du bien des autres citoyens : chaque profession ainsi considérée est une vraie fonction, et l'artisan a la sienne aussi bien que le magistrat et le capitaine. 6.

    Ajouté par PROF

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    (...) Zénon enseigne à l'homme qu'il a une dignité, non de citoyen, mais d'homme; qu'outre ses devoirs envers la loi, il en a envers lui-même, et que le suprême mérite n'est pas de vivre ou de mourir pour l'État, mais d'être vertueux et de plaire à la divinité., FUSTEL DE COULANGES, la Cité antique, V, I, p. 423.

    Ajouté par webmaster

    (...) ce même esprit caustique envers soi-même, envers les siens, envers tout ce qu'il aimait, le poussait à rengréger sur la misère (...), GIDE, Si le grain ne meurt, I, VI, p. 181.

    Ajouté par webmaster

    On commence alors à comprendre qu'il y a d'autres devoirs que les devoirs envers l'État, d'autres vertus que les vertus civiques., FUSTEL DE COULANGES, la Cité antique, V, I, p. 423.

    Ajouté par webmaster

    (...) les devoirs du pauvre étaient aussi étendus envers le riche bienfaisant que ceux du riche l'étaient envers le pauvre, leur aide devait être mutuelle., BALZAC, le Curé de village, Pl., t. VIII, p. 679.

    Ajouté par webmaster

    (...) honoré moi-même de ses éloges -(de d'Alembert), un juste retour d'honnêteté m'oblige à toutes sortes d'égards envers lui; mais les égards ne l'emportent sur les devoirs que pour ceux dont toute la morale consiste en apparences., ROUSSEAU, Lettres à d'Alembert, Préface.

    Ajouté par webmaster

    La société a charge d'âme, elle a des devoirs envers l'individu., RENAN, l'Avenir de la science.

    Ajouté par webmaster

    à vingt ans j'écoutais en réfrénant une passion que l'on me disait trop exclusive Garine m'expliquer avec une douceur assassine que la disponibilité était le premier des devoirs envers soi-même et le plus bel hommage à déposer aux pieds de l'être aimé., Benoîte et Flora GROULT, Il était deux fois, p. 124-125.

    Ajouté par webmaster

    Et que, partant, il est clair que le berné n'a manqué à aucun de ses devoirs envers son héros le berneur (...), VOLTAIRE, Lettre à Richelieu, 19 déc. 1764.

    Ajouté par webmaster

    La complaisance envers autrui n'est pas beaucoup moins ruineuse que celle envers soi-même., GIDE, Journal, 25 nov. 1905.

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    L'HOMME A-T-IL DES DEVOIRS ENVERS LUI-MÊME ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast philo