NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Le langage peut-il nous trahir ? L'essence de toute chose est-elle immuable ? >>


Partager

L'homme ne désire-t-il que ce qui lui est utile ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : L'homme ne désire-t-il que ce qui lui est utile ?



Publié le : 10/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

L'homme ne désire-t-il que ce qui lui est utile ?
Zoom

«Avec ce philtre dans les veines, tu verras bientôt Hélène dans chaque femme.«

 

            Ces paroles de Méphistophélès sont adressées à Faust, un savant qui, ayant passé sa vie à apprendre, est lassé du savoir et de la vie. Le philtre magique que lui donne Méphisto augmente son désir pour les femmes, mais l’utilité de ce désir est discutable. Ce désir existait déjà en Faust, mais Méphisto emploie le philtre pour le tenter. Cependant, si Faust est un savant universel, la femme est la seule chose qu’il lui reste à découvrir. L’homme ne désire-t-il que ce qui lui est utile ? La notion d’utile suppose un but, or le but du désir nous est voilé. Un premier questionnement serait de savoir s’il y a des buts inconscients du désir. Et si de tels buts existent, s’ils sont effectivement utiles. Le désir peut-il être rationnel ?



- Nous aurons raison. [...] - ...qu'en est-il du désir qui va au-delà de cette limite [celle de la nécessité], le désir de mets plus élaborés que ceux que nous venons de décrire, un désir dont on peut se débarrasser pour la plupart d'entre nous si dès l'enfance on a appris à le réprimer? Ce désir n'est-il pas nuisible pour le corps comme il l'est pour l'âme, si on pense à la sagesse et à la modération? Ne l'appellerait-on pas à juste titre non nécessaire? - Nous aurions tout à fait raison de le faire.» Platon, République, VIII, 558d-559c · Du côté du sensible, nous sommes donc capables de désirer des choses qui, non seulement sont parfaitement inutiles, mais nous sont de plus nuisibles : ainsi les envies d'un seul type d'alimentation (les enfants donnent régulièrement des exemples de telles envies en refusant de manger ce qu'ils ne connaissent pas). Transition : Mais d'avoir trouvé des désirs non nécessaires ne signifie pas que nous avons la preuve d'un désir parfaitement irrationnel. Par exemple, un grand fumeur est tiraillé entre le désir de continuer à fumer, activité qui lui procure du plaisir, et l'envie d'arrêter pour ne pas mourir d'un cancer (disons qu'il ne fume que seul, afin d'exclure l'argument du tabagisme passif).


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2747 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "L'homme ne désire-t-il que ce qui lui est utile ?" a obtenu la note de :

5.3 / 10

Corrigé consulté par :
  • Lucas69940 (Hors-ligne), le 19/02/2011 é 19H15.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit