NoCopy.net

L'homme n'a-t-il que les droits que lui donnent les lois de son pays ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La liberté, réalité ou illusion ? L'égalité des droits est-elle une condition d ... >>


Partager

L'homme n'a-t-il que les droits que lui donnent les lois de son pays ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : L'homme n'a-t-il que les droits que lui donnent les lois de son pays ?



Publié le : 4/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

L'homme n'a-t-il que les droits que lui donnent les lois de son pays ?
Zoom

 

La vie en commun dans un pays est régie par un ensemble de règles : la loi. C’est elle qui fixe les droits et devoirs de chaque citoyen. Cependant, les droits de l’homme ne semblent pouvoir se limiter à la loi exclusive du pays dans lequel il vive. Nous supposons des lois universelles, ou des droits universels. Les philosophes ont, par ailleurs, développé l’idée de droits naturels, antérieur à toute loi. Alors, comment comprendre les droits des hommes ? Tout d’abord, en quoi consistent ces droits de nature ? Ensuite, sont-ils toujours applicables dans une société civile ? Enfin, est-ce qu’un pays peut, à terme, donner à l’homme l’ensemble de ses droits ou restera-t-il encore des droits allant au-delà des lois des pays ?

 



  3.      Les lois d'un pays peuvent elles donner à l'homme la totalité de ses droits, naturels y compris ?   ·         Pourtant, un pays doit-il nécessairement inclure dans ses lois une limitation du droit naturel ? Si cela parait évident, avec la possibilité de mise à mort des personnes réfractaires à la loi, il parait possible d'élever une loi suffisante pour inclure le droit naturel dans les droits attribués par les lois du pays. « La législation civile a, pour principe suprême essentiel, à réaliser le droit naturel des hommes, qui est in statu naturali (avant l'association civile) une simple idée, c'est-à-dire à le soumettre à des prescriptions publiques générale, accompagnée d'un contrainte appropriée, conformément auxquelles chacun puisse être assuré de son droit ou obtenir réparation. » Kant. ·         Selon Kant, le principe même de la loi civile est de réaliser le droit naturel. Nous sommes ici dans une configuration nouvelle, qui n'oppose plus les droits civils aux droits naturels, mais qui au contraire tend à les unir sous la loi civile. ·         Il y a ici une possibilité de faire de la loi civile une loi qui puisse aller jusqu'à intégrer les éléments du droit naturel. ·         Dans un tel cas, la loi des pays donne à l'homme la totalité de ses droits.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : L'homme n'a-t-il que les droits que lui donnent les lois de son pays ? Corrigé de 5224 mots (soit 8 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "L'homme n'a-t-il que les droits que lui donnent les lois de son pays ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • momo298600-277159 (Hors-ligne), le 05/06/2016 é 05H08.
  • Romain23140 (Hors-ligne), le 15/02/2009 é 15H17.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    L'homme n'a-t-il que les droits que lui donnent les lois de son pays ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit