NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Qu'est-ce qui distingue l'homme de l'animal ? Suffit-il de communiquer pour dialoguer ? >>


Partager

L'homme n'est-il qu'une espèce naturelle ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : L'homme n'est-il qu'une espèce naturelle ?



Publié le : 1/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

L'homme n'est-il qu'une espèce naturelle ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
L'homme n'est-il qu'une espèce naturelle ?




I. L'homme est un animal métaphysique, en ce qu'il appartient à deux mondes opposés, ceux du devenir et de l'être éternel (Aristote). -L'homme a seul la capacité de s'étonner de ce que les choses sont ce qu'elles sont, de ce que rien ne va de soi : la philosophie vient de cet étonnement et de cette curiosité initiaux, qui dépassent toute naturalité possible en ce qu'ils sont portés vers un monde qui dépasse précisément le monde du devenir naturel. -L'âme humaine est constituée de trois parties différentes dans leur essence : les deux premières parties (végétative et sensible) sont communes aux autres êtres vivants ; mais seul l'homme possède la partie intelligible, par laquelle il peut accéder à des principes inconditionnés et absolus. L'homme est donc un animal métaphysique, du fait de la constitution spécifique de son âme ; il ne se réduit ni à une espèce naturelle, ni à une entité purement métaphysique. II. Le côté "métaphysique" de l'homme n'est qu'une fiction forgée par la vie : l'homme est bien une espèce naturelle (Nietzsche). -La volonté de vérité n'est qu'une façade derrière une volonté de néant, de destruction, c'est-à-dire de dénégation de la vie. Les forces obscures qui sont à l'oeuvre dans l'homme créent le besoin de la métaphysique pour pouvoir se retourner contre elles-mêmes : la métaphysique constitue donc l'expression la plus complète du nihilisme occidental. -La vie, à travers l'homme, lui fait ainsi forger la fiction des "arrières-mondes", par laquelle on cherche à fuir la réalité ; la métaphysique, c'est la meilleure manière qu'a trouvé l'homme pour refuser le monde de la vie, de la Volonté de puissance.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1891 mots (soit 3 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "L'homme n'est-il qu'une espèce naturelle ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • mymy05-248073 (Hors-ligne), le 08/03/2015 à 08H12.
  • BET-255885 (Hors-ligne), le 05/03/2015 à 05H07.
  • JeanZ (Hors-ligne), le 09/10/2011 à 09H12.
  • Thib19253 (Hors-ligne), le 07/03/2011 à 07H20.
  • manon33 (Hors-ligne), le 23/11/2010 à 23H21.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    (...) l'honnête homme ou le galant homme; deux expressions qui ne sont point synonymes : -galant homme a quelque chose de plus aimable, -honnête homme quelque chose de plus solide, mais qui expriment l'une et l'autre l'idéal du chevalier de Méré (...) L'honnête homme est à sa place partout; il s'acquitte de tout avec une supériorité qui n'a rien de technique et de contraint, qui est toujours naturelle et aisée; rien en lui ne sent le métier : métier et honnêteté sont choses incompatibles et contradictoires; il ne faut pas même «affecter d'être honnête homme : car ce serait en faire une espèce de métier»., BRUNSCHVICG, Notice, -in Pensées et opuscules de PASCAL, éd. Hachette, p. 116.

    Ajouté par webmaster

    Chacune des terres, chaque oxyde métallique ou autre substance, par son mode d'agrégation naturelle ou de combinaison chimique, forme une espèce de roche ou de minéral comme dans les genres chaux, silice, strontiane, alumine, etc. Jean-François-Pierre Deterville, Nouveau Dictionnaire d'histoire naturelle appliquée aux arts, à l'agriculture, à l'économie... Tome X, Gallica

    Ajouté par webmaster

    (...) l'homme est bien capable des plus extravagantes opinions puisqu'il est capable de croire qu'il n'est pas dans cette faiblesse naturelle et inévitable, et de croire qu'il est, au contraire, dans la sagesse naturelle., PASCAL, Pensées, VI, 374.

    Ajouté par webmaster

    Une espèce qu'aucun naturaliste n'a osé supposer, n'a osé prévoir? Une espèce comme nous n'en avons jamais vue, même dans nos rêves, une espèce hors-Genèse, une espèce impensée? Vous êtes bien d'accord?, Pierre GASCAR, les Bêtes, p. 134.

    Ajouté par webmaster

    (...) faute d'un nom exact, on donne un nom en marquant qu'il ne convient pas tout à fait : -une espèce de vaurien, une sorte de géant, l'homme, une espèce de -Maure, saisit un pistolet qu'il étreignait encore (...), BRUNOT, la Pensée et la Langue, p. 81.

    Ajouté par webmaster

    (...) sa colère est noble, son courage magnanime, son naturel sensible (...) à toutes ces nobles qualités individuelles, le lion joint aussi la noblesse de l'espèce;, BUFFON, Hist. naturelle des animaux, «Le lion».

    Ajouté par webmaster

    Vous ne voyez dans mon exposé que la religion naturelle : il est bien étrange qu'il en faille une autre (...) Quelle pureté de morale, quel dogme utile à l'homme et honorable à son auteur puis-je tirer d'une doctrine positive, que je ne puisse tirer sans elle du bon usage de mes facultés? Montrez-moi ce qu'on peut ajouter (...) aux devoirs de la loi naturelle (...), ROUSSEAU, Émile, IV, Profession de foi du vicaire savoyard.

    Ajouté par webmaster

    Cependant, Harbert, tout à sa science favorite, l'histoire naturelle, fit un retour sur les kangourous, en disant : «Du reste, nous avons eu affaire à l'espèce la plus difficile à prendre. C'étaient des géants à longue fourrure grise; mais, si je ne me trompe pas, il existe des kangourous noirs et rouges; des kangourous de rochers, des kangourous rats, dont il est plus aisé de s'emparer. On en compte une douzaine d'espèces... - Harbert, réplique sentencieusement le marin, il n'y a pour moi qu'une seule espèce de kangourou, le «kangourou à la broche», et c'est précisément celle qui nous manquera ce soir.», J. VERNE, l'île mystérieuse, t. I, p. 155.

    Ajouté par webmaster

    .2 (...) à l'inverse de son temps, il -(Sade) codifie la méchanceté naturelle de l'homme. Il construit méticuleusement la cité de la puissance et de la haine, en précurseur qu'il est, jusqu'à mettre en chiffres la liberté qu'il a conquise., CAMUS, l'Homme révolté, Pl., p. 454.

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédente

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast philo