L'Homme est-il libre par nature ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Une succession de plaisirs suffit-elle à fai ... L'homme est-il un être déterminé ? >>
Partager

L'Homme est-il libre par nature ?

Echange

Aperçu du corrigé : L'Homme est-il libre par nature ?



Publié le : 9/4/2009 -Format: Document en format HTML protégé

	L'Homme est-il libre par nature	?
Zoom
  • dernier homme : Homme médiocre. Ultime produit de l'esclavage engendré par la civilisation.
  • libre arbitre : Pouvoir de choisir. Le libre arbitre se rapproche de la liberté d'indifférence, qui est le pouvoir de choisir entre des contraires.
  • nature : 1° L'inné par opposition à l'acquis (nature opposée à culture, ou chez les anthropologues anglo-saxons nature opposée à nurture); 2° Essence, ensemble des propriétés qui caractérisent un objet ou un être (la nature de l'homme par exemple); 3° L'ensemble des phénomènes matériels, liés entre eux par des lois scientifiques. En ce sens, le naturel peut s'opposer au surnaturel qui désigne une intervention transcendante de la divinité; 4° Spinoza distingue la nature naturante, c'est-à-dire la substance infinie et la nature naturée, les divers modes par lesquels s'exprime cette substance. Le mot nature est ambigu. Le naturalisme du xviiie siècle par exemple est contradictoire. D'une part son épistémologie réduit la nature à un mécanisme (des faits soumis à des lois nécessaires) indifférent aux valeurs humaines. D'autre part, sa morale prétend se fonder sur la nature, c'est-à-dire sur des tendances spontanées, supposées bonnes; la nature devient alors la Mère-Nature, une sorte de providence bienveillante.

Les animaux nous paraîssent plus libre que les Hommes. En effet, on imagine les animaux sans contrainte sociale. L'animal fait ce qui lui plait, c'est à dire agit instinctivement. Chez l'animal, pas de barrière morale, il a une liberté physique lié à son indépendance. Tout cela est lié à son absence de conscience. Dans cette optique, la liberté semble liée à la nature. L'être le plus naturel serait le plus libre qui soit
 Mais à y regarder de plus près, on s'aperçoit que la liberté de l'animal est illusoire. L'animal est totalement esclave de ses instincts, il est programmé biologiquement. Il est en permanence sous la menace des prédateurs et aussi de ses propres congénères. Il est dépendant des lois de la nature.
 Pouvoir choisir, ne pas être soumis à ses instincts, sont les signes les plus évidents de la liberté humaine. Tout Homme à la capacité de dire oui ou de dire non, c'est à dire d'accepter ou de refuser, c'est ce qu'on appelle le libre arbitre de l'Homme, c'est à dire la capacité de choisir par soi-même sans être déterminé par nos choix de l'extérieur.



xxx ?




Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Corrigé : 	L'Homme est-il libre par nature	? Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet " L'Homme est-il libre par nature ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

Cacher les ressources gratuites

Problématique

b. Ce qui distingue l'homme de l'ordre naturel (= les éléments qui marquent l'émergence de la culture) : interdit de l'inceste, travail, connaissance de la mort (cf. Hegel, ou Bataille). c. Définition « minimale » de la liberté : elle est capacité de dire « non » à l'ordre naturel (dans les trois domaines cidessus rappelés — non à la satisfaction sexuelle immédiate, non à la forme donnée des matières, non à la décomposition « naturelle » du cadavre, par l'invention de rituels à accorder aux morts). d. Que reste-t-il de « naturel » dans l'homme ? Ce qui est strictement héréditaire : le corps et ses caractères (et encore évolue-t-il différemment selon les cultures). [III - Conditions d'une contradiction] a. Si l'homme appartenait à la nature, il serait déterminé comme les phénomènes naturels ; on ne pourrait affirmer sa liberté. b. Mais il est sans cesse à distance de la nature (cf.

Ajouté par PROF

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

(...) il -(l'homme) dit : la nature brute est hideuse et mourante; c'est moi, moi seul qui peux la rendre agréable et vivante : desséchons ces marais (...) mettons le feu (...) à ces vieilles forêts déjà à demi consommées (...) une nature nouvelle va sortir de nos mains. Qu'elle est belle, cette nature cultivée (...) mille (...) monuments de puissance et de gloire démontrent assez que l'homme, maître du domaine de la terre, en a changé, renouvelé la surface entière, et que de tout temps il partage l'empire avec la nature., BUFFON, Hist. nat. des animaux, Vue de la nature, I.

Ajouté par webmaster

Nous avons dit que la nature marche toujours et agit en tout par degrés imperceptibles et par nuances; cette vérité qui d'ailleurs ne souffre aucune exception, se dément ici tout à fait; il y a une distance infinie entre les facultés de l'homme et celles du plus parfait animal, preuve évidente que l'homme est d'une différente nature, que seul il fait une classe à part, de laquelle il faut descendre en parcourant un espace infini avant que d'arriver à celle des animaux, car si l'homme était de l'ordre des animaux, il y aurait dans la nature un certain nombre d'êtres moins parfaits que l'homme et plus parfaits que l'animal, par lesquels on descendrait insensiblement et par nuances de l'homme au singe; mais cela n'est pas tout d'un coup de l'être pensant à l'être matériel (...), BUFFON, Hist. nat. de l'homme, De la nature de l'homme.

Ajouté par webmaster

De libre et indépendant qu'était auparavant l'homme, le voilà, par une multitude de nouveaux besoins, assujetti pour ainsi dire à toute la nature, et surtout à ses semblables, dont il devient l'esclave (...), ROUSSEAU, De l'inégalité parmi les hommes, II.

Ajouté par webmaster

« L'homme ne saurait être tantôt libre et tantôt esclave : il est tout entier et toujours libre ou il n'est pas. » Sartre, L'Être et le Néant, 1943.

Ajouté par webmaster

« L'homme ne saurait être tantôt libre et tantôt esclave : il est tout entier et toujours libre ou il n'est pas. » Sartre, L'Être et le Néant, 1943.

Ajouté par webmaster

« L'homme ne saurait être tantôt libre et tantôt esclave : il est tout entier et toujours libre ou il n'est pas. » Sartre, L'Être et le Néant, 1943.

Ajouté par webmaster

Si l'homme est créé libre, il doit se gouverner; Si l'homme a des tyrans, il les doit détrôner., VOLTAIRE, Disc. en vers sur l'homme, III, Envie.

Ajouté par webmaster

"Les lois naturelles de la nature et de l'homme existent. Elles tiennent lieu de loi positive au sage; elles sont écrites au fond de son coeur par la conscience et par la raison; c'est à celles-là qu'il doit s'asservir pour être libre. Rousseau, Emile, Livre IV.

Ajouté par webmaster

« Conscience ! conscience ! instinct divin, immortelle et céleste voix; guide assuré d'un être ignorant et borné, mais intelligent et libre; juge infaillible du bien et du mal, qui rends l'homme semblable à Dieu, c'est toi qui fais l'excellence de sa nature et la moralité de ses actions. » Rousseau, Émile ou De l'éducation, 1762.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

L'Homme est-il libre par nature ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo