LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Le bien et le mal absolus existent-ils ? Comment se préparer à mourir ? >>


Partager

Un homme libre peut-il obéir ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Un homme libre peut-il obéir ?



Publié le : 10/4/2009 -Format: Document en format FLASH protégé

	Un homme libre peut-il obéir	?
Zoom

Ce sujet est universel, car à toutes les époques et dans toutes les sociétés, nombreux sont ceux qui ont développé leur propre conception de la liberté ainsi que la position de cette dernière face aux lois. Ces conceptions, sans pour autant être identiques, s'entrecoupent souvent, comme le démontrent la philosophie rousseauiste, le rationalisme et le marxisme, pour ne nommer que ceux dont nous analyserons plus bas le point de vue.
 
 Pour ma part, je considère le point de vue de Rousseau comme étant le reflet fidèle d'une réalité fondamentale de l'existence humaine, pour autant qu'on l'interprète avec certaines nuances. En effet, il est indispensable de préciser certains éléments pour bien comprendre que le paradoxe qui semble émaner de l'idée de Rousseau est en fait créé par la définition populaire de la liberté. Au contraire, lorsque l'on définit la liberté comme étant une réalité sociale et non une absence totale de contrainte, le conflit avec les lois est beaucoup moins catégorique. Il est donc important de faire la différence entre la liberté populaire, dite «absolue», et la liberté sociale, plus philosophique et, surtout, plus réaliste.
 
 L'autre composante à ressortir du point de vue de Rousseau concerne l'obéissance aux lois. L'être humain, en plus d'être un être essentiellement social, est un animal doué d'intelligence. Il peut donc réfléchir à sa propre vie et ainsi exercer son pouvoir de la rendre meilleure. Or, les lois sont le meilleur moyen qu'il a trouvé pour appliquer ce pouvoir. C'est ce qui explique la prolifération des lois à l'intérieur de notre société moderne, et qui rend indispensable l'élaboration d'un concept d'obéissance éclairée, et non aveugle et inconditionnelle, aux lois.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 6269 mots (soit 9 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " Un homme libre peut-il obéir ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • Gomar77-239137 (Hors-ligne), le 14/05/2014 à 14H12.
  • leilou (Hors-ligne), le 20/05/2011 à 20H19.
  • soso63 (Hors-ligne), le 18/05/2011 à 18H12.
  • KoiinKoiin (Hors-ligne), le 31/03/2011 à 31H21.
  • Shikita.Lucile (Hors-ligne), le 30/03/2011 à 30H18.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    -(Le pouvoir) fait qu'un ordre est exécuté. Il se présente comme une vertu invisible, surajoutée, irrésistible, qui se manifeste dans le chef (...) Cette vertu qui force d'obéir à ses injonctions est la même qui donne au vent la capacité de souffler, au feu celle de brûler, à l'arme celle de tuer. C'est elle que désigne, sous des diverses formes, le mot mélanésien -mana et ses nombreux équivalents américains. L'homme qui possède du -mana est celui qui sait et qui peut faire obéir les autres., Roger CAILLOIS, l'Homme et le Sacré, p. 111-112.

    Ajouté par webmaster

    Tant qu'un homme est contraint d'obéir et qu'il obéit, il fait bien; sitôt qu'il peut secouer le joug, et qu'il le secoue, il fait encore mieux (...), ROUSSEAU, Lettre à d'Alembert.

    Ajouté par webmaster

    L'homme vraiment libre ne veut que ce qu'il peut. [ ] Rousseau, Jean-Jacques

    Ajouté par webmaster

    l'homme vraiment libre ne veut que ce qu'il peut. Rousseau, Jean-Jacques

    Ajouté par webmaster

    L'homme vraiment libre ne veut que ce qu'il peut, et fait ce qu'il lui plaît., ROUSSEAU, Émile, II.

    Ajouté par webmaster

    Le plus libre de tous les hommes est celui qui peut être libre dans l'esclavage même. Fénelon, Les Aventures de Télémaque.

    Ajouté par webmaster

    Le plus libre de tous les hommes, répondis-je, est celui qui peut être libre dans l'esclavage même., FÉNELON, Télémaque, V.

    Ajouté par webmaster

    « Quiconque refusera d'obéir à la volonté générale y sera contraint par tout le corps : ce qui ne signifie autre chose sinon qu'on le forcera d'être libre. » Rousseau, Du contrat social, 1762.

    Ajouté par webmaster

    (...) la liberté consiste à n'obéir qu'aux lois; mais dans cette définition le mot -obéir s'y trouve, tandis que l'indépendance consiste à vivre dans les forêts, sans obéir aux lois, et sans reconnaître aucune sorte de frein., RIVAROL, Politique, I, II.

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast philo