LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La science s'oppose-t-elle à l'opinion ? Faut-il faire confiance à nos sens ? >>


Partager

L'homme est-il la mesure de toute vérité ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : L'homme est-il la mesure de toute vérité ?



Publié le : 15/8/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

L'homme est-il la mesure de toute vérité ?
Zoom

Rien n'est vrai absolument et définitivement.  Chaque homme peut interpréter la réalité du monde. Cette réalité ne peut être identiques à tous puisque chacun de nous a une certaine perspective sur le monde. Mais, dire cela, n'est-ce pas ruiner l'idée de vérité même ? N'existe-t-il pas des vérités éternelles et universelles ? Par exemple, n'est-il pas vrai que la Terre tourne autour du soleil ?



Platon, Le Théétète, trad. E. Chambry, Carnier-Flammarion Ce que défend ce texte: Cet extrait du dialogue de Platon intitulé Théétète pose un redoutable problème concernant la valeur et le statut de la vérité.Protagoras est un célèbre sophiste qui développe devant Socrate l'argumentation suivante: « chacun de nous est la mesure de ce qui est et de ce qui n'est pas«. Cette thèse est souvent résumée par la formule plus brève : «l'homme est la mesure de toute chose.«Protagoras nie, dans cette perspective, le fait que ce qu'on appelle la vérité soit un ensemble de jugements qu'on puisse «universaliser«, c'est-à-dire faire admettre à tous, sans exception. La vérité, selon lui, est propre à chacun, chacun la définissant différemment, et il y a autant de vérités qu'il y a d'individus.Sa thèse repose sur la constatation suivante : nous voyons bien que les choses paraissent souvent différentes d'un homme à l'autre. Ainsi pour l'un le bonheur paraît se trou-ver dans la satisfaction des plaisirs, pour l'autre dans la pratique de la vertu, etc.Or, en général, nous opposons l'être, c'est-à-dire ce qu'est une chose véritablement, et le paraître (ce qu'elle nous paraît être, sans garantie qu'il s'agisse là de la vérité).




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 6548 mots (soit 9 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "L'homme est-il la mesure de toute vérité ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • strobiduoinc-269663 (Hors-ligne), le 06/01/2016 é 06H14.
  • GabyMonkey-242032 (Hors-ligne), le 14/09/2014 é 14H14.
  • larochepierre1 (Hors-ligne), le 01/10/2012 é 01H20.
  • ludivine974 (Hors-ligne), le 06/10/2011 é 06H07.
  • lululu (Hors-ligne), le 09/10/2010 é 09H09.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Protagoras ne fait qu'identifer vérité et opinion. La vérité est ainsi considérée comme étant relative à chaque individu. Protagoras nie le principe d'universalité et d'objectivité de la connaissance, ce qui revient à rendre impossible tout dialogue et tout accord avec autrui.

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit