NoCopy.net

L'homme est-il naturellement violent ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'homme est-il par nature un animal politique ... Les sauvages sont-ils des barbares ? >>


Partager

L'homme est-il naturellement violent ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : L'homme est-il naturellement violent ?



Publié le : 21/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

L'homme est-il naturellement violent ?
Zoom

L’homme peut se définir come l’abstraction résultant de la synthèse des différentes caractéristiques appartenant à tous les individus du genre humain. Ce n’est jamais l’homme que nous rencontrons, mais des êtres humains qui appartiennent à cette catégorie abstraite : l’homme.

 

La violence suppose la volonté d’infliger un dommage physique ou moral à la personne d’autrui. Au sens le plus large, il y a violence chaque fois que les personnes ne reçoivent pas le respect qui leur est dû. Les manifestations de force destructrice, aussi bien que les forces de l’ordre sont des violences, même si elles interviennent dans des cadres institutionnels différents.

 

L’expression « naturellement « peut s’entendre en deux sens : elle fait référence à l’état de nature, c'est-à-dire au postulat d’un mode de vie de l’homme antérieur à la société. Et elle fait référence à une nature, c’est  dire à une essence définissant, en l’occurrence, l’homme. Se demander si l’homme est naturellement violent, c’est donc se demander s’il est violent dans l’état de nature, et s’il l’est par essence.



La violence suppose la volonté d'infliger un dommage physique ou moral à la personne d'autrui. Au sens le plus large, il y a violence chaque fois que les personnes ne reçoivent pas le respect qui leur est dû. Les manifestations de force destructrice, aussi bien que les forces de l'ordre sont des violences, même si elles interviennent dans des cadres institutionnels différents. L'expression « naturellement « peut s'entendre en deux sens : elle fait référence à l'état de nature, c'est-à-dire au postulat d'un mode de vie de l'homme antérieur à la société. Et elle fait référence à une nature, c'est  dire à une essence définissant, en l'occurrence, l'homme. Se demander si l'homme est naturellement violent, c'est donc se demander s'il est violent dans l'état de nature, et s'il l'est par essence.

I.    L'homme, pacifique dans l'état de nature et rendu violent par la société

a.    La nature irénique de l'homme dans l'état de nature L'état de nature correspond au postulat suivant : il existerait un état antérieur à la société où les hommes vivaient séparément, dans un état d'autonomie parfaite, et dont ils ne sont sortis que pour leur malheur et la perversion de leur nature irénique (c'est à dire pacifique). Telle est la fiction sur laquelle repose le texte fameux de Rousseau : Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : L'homme est-il naturellement violent ? Corrigé de 1180 mots (soit 2 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "L'homme est-il naturellement violent ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • Waterie-280537 (Hors-ligne), le 01/11/2016 é 01H16.
  • Flo3340-214325 (Hors-ligne), le 04/10/2013 é 04H23.
  • anna (Hors-ligne), le 24/09/2011 é 24H14.
  • osiris101 (Hors-ligne), le 20/04/2011 é 20H21.
  • Malory19959 (Hors-ligne), le 05/11/2009 é 05H18.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    L'homme est-il naturellement violent ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit