l'homme est-il par nature un animal politique ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Peut-on parler de sociétés en avance et de so ... La liberté de pensée suppose-t-elle à la libe ... >>


Partager

l'homme est-il par nature un animal politique ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : l'homme est-il par nature un animal politique ?



Publié le : 1/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

l'homme est-il par nature un animal politique ?
Zoom

Tout homme est lié, plus ou moins étroitement, à la société de ses semblables. Doit-on en conclure qu'il est « par nature un animal politique «, selon l'expression d'Aristote ?

Aristote définit la nature humaine en la qualifiant de «politique«. Une référence hâtive à l'étymologie peut nous inciter à assimiler « politique « et « social « ; mais, à la réflexion, cette équivalence semble réductrice. En outre, définir la nature de l'homme par son caractère «politique« paraît exclure bon nombre d'individus, qui ne jouissent pas de droits civiques. L'exposé portera donc sur le sens à donner à l'adjectif «politique «. Nous commencerons par cerner la conception du politique chez Aristote, par opposition à celle de son maître Platon ; ensuite, nous définirons notre propre approche du politique en la référant à la notion de citoyenneté.



Aristote définit la nature humaine en la qualifiant de «politique». Une référence hâtive à l'étymologie peut nous inciter à assimiler « politique » et « social » ; mais, à la réflexion, cette équivalence semble réductrice. En outre, définir la nature de l'homme par son caractère «politique» paraît exclure bon nombre d'individus, qui ne jouissent pas de droits civiques. L'exposé portera donc sur le sens à donner à l'adjectif «politique ». Nous commencerons par cerner la conception du politique chez Aristote, par opposition à celle de son maître Platon ; ensuite, nous définirons notre propre approche du politique en la référant à la notion de citoyenneté.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : l'homme est-il par nature un animal politique ? Corrigé de 1479 mots (soit 3 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "l'homme est-il par nature un animal politique ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • barbidur-267563 (Hors-ligne), le 03/12/2015 é 03H16.
  • val.g-201289 (Hors-ligne), le 16/02/2013 é 16H20.
  • liqweed (Hors-ligne), le 12/11/2012 é 12H18.
  • peul34 (Hors-ligne), le 21/10/2012 é 21H19.
  • Fab971 (Hors-ligne), le 16/06/2012 é 16H19.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    « Toute cité est un fait de nature, [...] et l'homme est par nature un animal politique. » Aristote, La Politique, Ive s. av. J.-C.

    « La science souveraine et au plus haut point organisatrice [...], c'est la science politique. » Aristote, Éthique à Nicomaque, Ive s. av. J.-C.

    « J'avais vu que tout tenait radicalement à la politique, et que, de quelque façon qu'on s'y prît, aucun peuple ne serait jamais que ce que la nature de son gouvernement le ferait être. » Rousseau, Confessions, 1782 (posth.)

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    l'homme est-il par nature un animal politique ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit