LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Faut-il rompre avec le passé ? L'histoire se répète-t-elle ? >>


Partager

L'homme subit-il le devenir historique ou le maîtrise-t-il ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : L'homme subit-il le devenir historique ou le maîtrise-t-il ?



Publié le : 29/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

L'homme subit-il le devenir historique ou le maîtrise-t-il ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
L'homme subit-il le devenir historique ou le maîtrise-t-il ?




Parmi les objections à cette idée de soumission au devenir, on peut trouver dans la théorie de l'être et du non-être de Parménide une remise en cause radicale du devenir lui-même. En somme, si devenir, pour une chose, consiste à changer d'état, il faut qu'elle devienne ce qu'elle n'est pas encore, c'est-à-dire une autre chose, mais aussi et en même temps qu'elle reste ce qu'elle, qu'elle demeure elle-même. Ce changement d'état qui caractérise le devenir interroge donc les rapports entre l'être et le non-être. Or pour Parménide, seul l'être est, et le néant n'est pas. La conclusion qui s'impose est que le devenir est impossible. L'être est ici un et immuable, et c'est sa persistance même qui nous empêche de subir le devenir. Le problème est ici que la réalité du monde physique, toujours changeant et en mouvement, est totalement remise en question, ce qui semble contradictoire avec l'expérience que nous en faisons. Platon, avec sa théorie du mélange des genres, semblait proposer une solution médiane en ce qu'il considérait que le devenir implique le mélange mutuel de l'être et du non-être, avec comme conséquence qu'une chose ne devient qu'à partir du moment où elle à la fois identique et différente d'elle-même. Mais ce mouvement, ce va-et-vient plus que difficile à concevoir que l'on se place du côté d'Héraclite ou de Parménide, est-il passif ou peut-on penser qu'il est actif ? En effet, si l'on veut parvenir à accepter l'idée que nous ne subissons pas le devenir, il faut être en mesure de montrer que nous pouvons influer sur le mouvement qui nous fait changer.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2480 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "L'homme subit-il le devenir historique ou le maîtrise-t-il ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • mimine37-207377 (Hors-ligne), le 02/05/2013 é 02H00.
  • mrhiman-206781 (Hors-ligne), le 01/05/2013 é 01H23.
  • charles18154 (Hors-ligne), le 10/01/2009 é 10H13.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit