LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Pourquoi a-t-on peur de la mort ? La morale n'a-t-elle pas pour but de modérer ... >>


Partager

L'homme est-il supérieur à l'animal ?

Philosophie


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé non disponible

Le corrigé du sujet " L'homme est-il supérieur à l'animal ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

L'homme antique, comme le définit Aristote, apparaît ainsi qu'un être ou un «animal civique». On diminue grandement la portée de la définition en traduisant -zoon politikon par «animal social». L'animal aussi est social, mais l'homme, seul, est politique., M. PRÉLOT, la Science politique, p. 6.

Ajouté par webmaster

(...) pour le biologiste, l'homme est un animal, un animal comme les autres., Jean ROSTAND, l'Homme, I.

Ajouté par webmaster

« Ce qui élève l'homme par rapport à l'animal, c'est la conscience qu'il a d'être un animal... Du fait qu'il sait qu'il est un animal, il cesse de l'être. » (HEGEL.)

Ajouté par webmaster

«L'homme un animal raisonnable», disait Aristote. «L'Homme un animal réfléchi», précisons-nous aujourd'hui (...) L'Homme non plus seulement «un être qui sait» mais un être «qui sait qu'il sait»., TEILHARD DE CHARDIN, l'Apparition de l'homme, p. 313.

Ajouté par webmaster

.1 Mais, au fond, l'homme, qu'on dit animal social, n'est social que par surcroît. Le sentiment de son intimité, de son autonomie, est chez lui d'un ordre bien supérieur à celui de cette solidarité, dont la certitude ne joue qu'à la surface de l'être, tandis que l'autre se tient à son coeur., Raymond ABELLIO, Ma dernière mémoire, t. I, p. 15.

Ajouté par webmaster

Il y a un mécanomorphisme de l'animal et de l'homme comme il y a un zoomorphisme de l'homme, et les frontières ne sont ni nettes, ni stables. On peut, dans une certaine mesure, expliquer l'humain par le mécanique et l'animal, mais c'est une dangereuse illusion que de voir le mécanique et l'animal à travers le prisme déformant de l'anthropomorphisme. Le rêve cybernétique s'évanouit devant l'épreuve du langage. C'est donc maintenant aux linguistes de dire leur mot., Robert ESCARPIT, Théorie générale de l'information et de la communication, p. 77.

Ajouté par webmaster

L'animal le plus fier qu'enfante la nature Dans un autre animal respecte sa figure (...) L'homme seul, l'homme seul, en sa fureur extrême, Met un brutal honneur à s'égorger soi-même., BOILEAU, Satires, VIII.

Ajouté par webmaster

« Où cesse l'animal, et où commence l'homme? [...] Aussi longtemps que quelqu'un aspire à la vie comme il aspire à un bonheur, il n'a pas encore élevé le regard au-dessus de l'horizon de l'animal, si ce n'est qu'il veut avec plus de claire conscience ce que l'animal cherche aveuglément. » Nietzsche, Considérations inactuelles, 1873-1876.

Ajouté par webmaster

-Animal exprime un règne particulier de la nature (...) : il comprend l'homme; -bête signifie une classe d'animaux de laquelle l'homme est exclu (...) Ainsi, on devra dire : comparer l'homme aux autres -animaux, et le comparer aux -bêtes (...), LAFAYE, Dict. des synonymes, Animal, bête, brute.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo