NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'idée d'inconscient exclut-elle l'idée de li ... Peut-on dire avec Alain que "la passion est t ... >>


Partager

Les hommes désirent-ils rien d'autre que ce dont ils ont besoin ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Les hommes désirent-ils rien d'autre que ce dont ils ont besoin ?



Publié le : 3/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Un homme a soif. S’il éprouve le besoin de boire, c’est que son corps lui dicte cette nécessité. En revanche, pour étancher sa soif, si cet homme commande un jus de fruit plutôt que de l’eau, ce choix n’aura pas été dicté par son corps, puisqu’ en définitif les deux boissons auront la même finalité. Néanmoins, si l’homme a bel et bien opéré un choix, ses multiples désirs possibles n’en découlent pas moins d’un même besoin, boire.
On en vient alors à se demander si, de même, les hommes ne désirent en réalité que ce dont ils ont besoin ? Mais alors comment expliquer que dans certaines situations, des hommes qui ne manquent pourtant de rien, ont alors des désirs dépassant le besoin stricto sensu ? À moins qu’en réalité, tout désir émane d’un besoin lato sensu, c’est-à-dire de besoin de reconnaissance ou encore de bonheur de la part des hommes ?
Affirmer que les hommes ne désirent que ce dont ils ont besoin, revient à identifier le besoin et le désir, deux termes que l’on a tendance à confondre. En d’autres termes, l’enjeu de cette étude repose dans le fait de se demander si la notion de désir n’est pas elle-même superflue ?



Par conséquent, de telles aspirations de la part des hommes relèvent de leurs désirs, et se distinguent ainsi de leurs besoins et ce quelqu'ils soient. On en vient alors à la conclusion, que les hommes ne désirent pas que ce dont ils ont besoin. CITATIONS: « On entend généralement par instinct une activité qui réalise des fins sans les prévoir, grâce à une coordination d'actes qui n'est pas le résultat de l'éducation. » William James, Principes de psychologie, 1890. « Le besoin est un affect en ce qu'il est tout entier une indigence qui par son élan tend vers ce qui le comblera. » Paul Ricoeur, Philosophie de la volonté 1, 1950. « Le désir est l'appétit de l'agréable » Aristote, De l'âme, IVe s. av. J.-C.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 4802 mots (soit 7 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "Les hommes désirent-ils rien d'autre que ce dont ils ont besoin ?" a obtenu la note de :

10 / 10

Corrigé consulté par :
  • solenbal-263996 (Hors-ligne), le 18/10/2015 é 18H16.
  • nicoredels-252834 (Hors-ligne), le 17/04/2015 é 17H14.
  • SlamFire-252267 (Hors-ligne), le 13/01/2015 é 13H23.
  • maelia93-251697 (Hors-ligne), le 07/01/2015 é 07H16.
  • sakurine-231038 (Hors-ligne), le 16/02/2014 é 16H10.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    « On entend généralement par instinct une activité qui réalise des fins sans les prévoir, grâce à une coordination d'actes qui n'est pas le résultat de l'éducation. » William James, Principes de psychologie, 1890.

    « Le besoin est un affect en ce qu'il est tout entier une indigence qui par son élan tend vers ce qui le comblera. » Paul Ricoeur, Philosophie de la volonté 1, 1950.

    « Le désir est l'appétit de l'agréable » Aristote, De l'âme, IVe s. av. J.-C.

    « Entre l'appétit et le désir, il n'y a aucune différence, sinon que le désir se rapporte généralement aux hommes en tant qu'ils sont conscients de leur appétit, et c'est pourquoi il peut être ainsi défini : le désir est l'appétit accompagné de la conscience de lui-même. » Spinoza, Éthique, 1677 (posth.)

    « La conquête du superflu donne une excitation spirituelle plus grande que la conquête du nécessaire. L'homme est une création du désir, non pas une création du besoin. » Bachelard, La Psychanalyse du feu, 1938.

    Figaro : « Boire sans soif et faire l'amour en tout temps,
    Madame. Il n'y a que ça qui nous distingue des autres bêtes. » Beaumarchais, Le Mariage de Figaro, 1784.

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit