Les hommes sont-ils faits pour vivre seuls ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Les hommes seraient-ils plus heureux s'ils v ... Les idées et les sentiments s'échangent-ils ... >>


Partager

Les hommes sont-ils faits pour vivre seuls ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Les hommes sont-ils faits pour vivre seuls ?



Publié le : 11/11/2005 -Format: Document en format FLASH protégé

	Les hommes sont-ils faits pour vivre seuls 	?
Zoom

Comment pourrons-nous définir l’homme ? Nous devons nous poser cette question aux propylées de ce travail, dans la mesure où toute définition de l’homme implique une réponse implicite à la question que l’on nous pose précisément. Si nous répondons qu’il est « un animal politique « comme le fait Aristote, c’est donc qu’il ne peut se suffire à lui-même, qu’il est naturellement porté à rencontrer ses semblables, sans quoi il ne peut vivre. Si nous disons qu’il est un être vivant capable de subvenir seul à ses besoins au moyen de sa raison et non de son seul instinct, c’est donc que nous répondons déjà par l’affirmative au problème que nous n’avons pu encore examiner. Nous nous en tiendrons donc à une définition pour le moment vague, en disant qu’il est un être vivant doté de la raison et du langage.

Qu’entendons-nous par « être fait pour vivre seul « ? Quelqu’un dont nous disons qu’il est fait pour vivre seul est quelqu’un qui est soit disposé par ses goûts, ses aspirations personnelles ou ses valeurs à vivre dans la solitude. Dans ce cas, vivre seul est un choix affirmatif, une volonté qui s’incarne dans une action pour la réaliser. Ou au contraire, la solitude est un choix réactif, qui est le résultat d’un refus face à la vie en société. En ce sens, l’homme n’est pas fait pour vivre seul, mais c’est parce qu’il n’est pas fait pour vivre en communauté qu’il en vient à embrasser la solitude. L’archétype de cette attitude réactive face à la solitude est sans doute le personnage d’Alceste, dans le Misanthrope de Molière, lui qui s’écrie « Je hais tous les hommes «.

Si nous posons la question « les hommes sont-ils faits pour vivre seuls ? « en vérité nous posons une question sur la nature même de l’homme. Car cette capacité est définitoire de l’humanité : l’être humain est-il cet individu disposé à se passer du commerce de ses semblables, ce qui ferait de lui un être à part dans la création ? Ou est-il au contraire porté vers les autres hommes, et si tel est le cas, par quoi ?  Instinct naturel ou intérêt pour sa propre conservation ?

La question au centre de notre réflexion sera donc de savoir si la nature de l’homme implique la socialité, ou s’il n’existe pas au contraire chez lui une tentation de l’autonomie qui incarnerait pour lui un idéal de vie.



Il semblerait que l'individualisme moderne puisse être une perversion de la nature de l'homme alors que l'esprit communautaire de la Cité antique ferait lui partie de l'essence de l'homme. Perversion ou évolution, quoi qu'il en soit, chez les modernes comme chez les anciens, il est rare que le philosophe sache faire du pain et celui-ci a, par conséquent, besoin de l'autre. L'utilité est-elle la seule chose qui relie les hommes ?   II) La vie en société peut-elle se résumer en le résultat d'un calcul utilitaire ?   A)    Si la vie en société est purement utilitaire, c'est que par nature l'homme est plutôt fait pour être seul. C'est ce que nous dit Hobbes, dans Le Léviathan. Pour lui, à l'état de nature, l'homme est un loup pour l'homme, c'est-à-dire que naturellement les hommes se font la guerre. La réunion en société n'a pour but que la protection et de survie. [Hobbes, Le Léviathan] B)     Pour Aristote, la Cité est le résultat d'une nécessité de répondre aux besoins naturels de l'homme. Comme on l'a dit plus haut, tout le monde ne sait pas faire du pain ou construire une maison ; les autres peuvent donc répondre à nos propres besoins.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Les hommes sont-ils faits pour vivre seuls 	? Corrigé de 3053 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Les hommes sont-ils faits pour vivre seuls ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • sandrine2822-299847 (Hors-ligne), le 17/10/2018 é 17H08.
  • IMED-251650 (Hors-ligne), le 25/02/2015 é 25H10.
  • Fox-78 (Hors-ligne), le 30/10/2012 é 30H19.
  • steven74 (Hors-ligne), le 09/01/2012 é 09H16.
  • mathitinette (Hors-ligne), le 29/12/2011 é 29H11.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Les hommes sont-ils faits pour vivre seuls ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit