LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La paix peut-elle s'accommoder de l'injustice ... L'État restreint-il les libertés ? >>


Partager

Les hommes ne vivent-ils en société que par intérêt ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Les hommes ne vivent-ils en société que par intérêt ?



Publié le : 9/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Les hommes ne vivent-ils en société que par intérêt ?
Zoom

Alors que les autres animaux, recouverts de fourrure, munis de crocs, de carapaces, de griffes, ont de quoi affronter les nécessités imposées par la vie, sont à même de résister aux rigueurs naturelles, de se défendre contre tout agresseur, de se nourrir, l'homme est dépourvu de tout cela. L'homme ne peut donc compter sur ses seules capacités naturelles pour vivre: il lui faut inventer des techniques ou mettre en commun ses efforts avec d'autres. De même Rousseau conçoit une évolution de l'état de nature tel que pour des raisons naturelles les hommes jusque là indépendants ont intérêt à unir leurs forces pour sauvegarder l'espèce. Lire : Rousseau, Du contrat social, livre I, chapitre 6. La société est fondée sur le commerce et l'échange La genèse de la Cité platonicienne, telle qu'elle est exposée au livre II de La République, permet d'établir sur des fondements plus assurés l'existence de la société. Platon part de l'homme isolé, dans le dénuement, pour brosser sa condition d'être besogneux. L'inventaire des besoins humains est rapide : il faut à l'homme de quoi se nourrir, se loger, se vêtir, se chausser. Cette liste n'est certes pas limitative: d'autres besoins viendront par la suite s'ajouter aux premiers. Pour le moment, il s'agit simplement de comprendre que chacun ne pourra subvenir à ses besoins qu'avec l'aide d'autres hommes. Il vaut mieux répartir les travaux nécessaires entre un cultivateur, un maçon, un tisserand, un cordonnier que de confier à chacun l'ensemble des tâches nécessaires à son propre entretien.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 4128 mots (soit 6 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Les hommes ne vivent-ils en société que par intérêt ?" a obtenu la note de :

8 / 10

Corrigé consulté par :
  • foucault27688 (Hors-ligne), le 28/03/2009 é 28H16.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit