LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< l'idée d'égalité nous vient-elle de la natur ... l'idée d'indifférence a-t-elle un sens ? >>


Partager

l'idée d'inconscient exclut-elle l'idée de liberté ?

Philosophie

Aper�u du corrig� : l'idée d'inconscient exclut-elle l'idée de liberté ?



Publi� le : 25/11/2005 -Format: Document en format FLASH prot�g�

	l'idée d'inconscient exclut-elle l'idée de liberté 	?
Zoom

Introduction :

La psychanalyse parle d' « actes manqués «, actes que nous produisons machinalement alors que leur raison nous échappe. Si un inconscient guide nos actes et nos pensées, il semble que nous sommes comme des automates téléguidés de l'extérieur. L'idée de liberté suppose au contraire que nous soyons responsables de nos mouvement. Les « actes manqués « ne sont pas le fait d'un être libre, être libre, c'est être conscient de ce qu'on fait, le vouloir pour des raisons personnelles. On peut dire que la liberté dépend d'un « libre-arbitre «, c'est à dire d'une capacité à décider de nos mouvements. Si il y a un inconscient qui agit derrière la conscience comme un marionnettiste derrière une marionnette, il semble que l'idée de liberté comme libre arbitre soit ruinée.

Problématique :

La liberté suppose d'être soi même la cause de ses actes, cela est il possible si la conscience est elle même déterminée par un inconscient ?

 



Leibniz dit que celui qui se croit libre est comme l'aiguille d'une boussole qui croirait qu'elle se meut librement alors qu'elle ignorerait les rapports de force qui déterminent son mouvement. III : L'idée d'inconscient n'exclut pas l'idée de liberté, il demande de la penser autrement. 1)      Peut être ne faut il pas penser la liberté comme la capacité à prendre des décisions à l'écart du monde, dans la retraite spirituelle de sa conscience, mais plutôt de la liberté comme d'un accord du moi (conscient et inconscient) et du monde. Bergson dit : «  Nous sommes libres quand nos actes émanent de notre personnalité toute entière, quand ils l'expriment, quand ils ont avec elle cette indéfinissable ressemblance que l'on trouve parfois entre l'oeuvre et l'artiste. » 2)      La conscience est selon Spinoza une illusion née de l'ignorance des causes qui nous déterminent. Celui qui se venge croit qu'il décide de se venger alors qu'il agit sous la seule impulsion de la colère. La liberté ne repose pas selon Spinoza sur le libre arbitre, mais sur la connaissance des causes qui nous déterminent et nous permettent d'augmenter notre puissance d'agir sur nous mêmes et sur le monde. Autrement dit connaître notre inconscient augmente notre liberté. 3)      Le stoïcien Chrysippe distingue les causes « synectiques » et les causes « procatarctiques ». Les causes « procatarctiques » sont les causes antécédentes, extérieures à l'objet et agissant sur lui.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrig� : Corrig� de 3108 mots (soit 5 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrig� du sujet " l'idée d'inconscient exclut-elle l'idée de liberté ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrig� consult� par :
  • ax7307-236790 (Hors-ligne), le 21/04/2014 � 21H11.
  • celise74-226237 (Hors-ligne), le 04/01/2014 � 04H20.
  • Chari25402 (Hors-ligne), le 06/03/2009 � 06H19.
  • Cacher les ressources gratuites

    Probl�matique

    Plan d�taill�

    Textes / Ouvrages de r�f�rence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des r�gles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource pr�c�denteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit