LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Y a-t-il un « autre monde » ? Défendre ses droits : pourquoi ? >>


Partager

L'identité du moi est-elle constituée par la mémoire ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : L'identité du moi est-elle constituée par la mémoire ?



Publié le : 1/10/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

	L'identité du moi est-elle constituée par la mémoire ?
Zoom

Posséder une représentation de soi suppose donc que la mémoire s'exerce, car chacun des changements qui nous affecte, physique ou psychologique, n'empêche pas de garder la même conscience de son identité. Un esprit qui s'exercerait dans un pur présent, sans garder en lui ce qui précède ni anticiper ce qui suivra, ne serait pas conscient de lui-même. Bergson va jusqu'à dire que « conscience signifie avant tout mémoire «.



Car la conscience doit s'éprouver avant tout dans le passé, et si ce dernier n'existe pas alors, dans le même temps, l'inconscient disparaît.  

  • III. Troisième partie : L'homme est ce qu'il se fait

Si l'homme est conditionné par son passé, Sartre soutient pourtant la thèse qu'il est un perpétuel projet. « Ainsi, il n'y a pas de nature humaine, puisqu'il n'y a pas de Dieu pour la concevoir. L'homme est non seulement tel qu'il se conçoit, mais tel qu'il se veut, et comme il se conçoit après l'existence, comme il se veut après cet élan vers l'existence, l'homme n'est rien d'autre que ce qu'il se fait. Tel est le premier principe de l'existentialisme. [...] Nous voulons dire que l'homme existe d'abord, c'est-à-dire que l'homme est d'abord ce qui se jette vers un avenir, et ce qui est conscient de se projeter dans l'avenir. L'homme est d'abord un projet qui se vit subjectivement, au lieu d'être une mousse, une pourriture ou un chou-fleur ; rien n'existe préalablement à ce projet ; rien n'est au ciel intelligible, et l'homme sera d'abord ce qu'il aura projeté d'être. « L'homme est en effet un perpétuel projet, car constamment en apprentissage, en formation, en changement.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1285 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " L'identité du moi est-elle constituée par la mémoire ?" a obtenu la note de :

7 / 10

Corrigé consulté par :
  • gaetano-229669 (Hors-ligne), le 02/02/2014 é 02H14.
  • bastoche (Hors-ligne), le 19/04/2012 é 19H18.
  • frikysoul (Hors-ligne), le 05/02/2012 é 05H19.
  • Salomee40084 (Hors-ligne), le 13/10/2009 é 13H21.
  • Frederic12077 (Hors-ligne), le 20/09/2009 é 20H15.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit