NoCopy.net

L'ignorance est-elle toujours une excuse ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Faut-il apprendre à voir ? Une éducation sans contrainte est-elle possib ... >>


Partager

L'ignorance est-elle toujours une excuse ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : L'ignorance est-elle toujours une excuse ?



Publié le : 18/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Ce corrigé vous sera utile pour ces autres sujets voisins

L'ignorance est-elle toujours une excuse ?
Zoom

L’ignorance, qui se définit comme une non-connaissance de quelque chose, peut-elle nous servir d’excuse pour ne pas accomplir telle action ou entreprendre telle recherche ? N’est –elle pas plutôt un moteur qui doit nous pousser à la vaincre et ainsi acquérir une connaissance des choses ? De sorte que l’ignorance ne semble pas pouvoir être prise comme une excuse face à l’urgence d’une action, par exemple. Au contraire, nous devons nous donner les moyens et mettre tout en œuvre pour agir malgré notre ignorance de certaines choses. La portée du sujet est alors morale au sens où nous ne pouvons nous retrancher derrière une certaine ignorance pour éviter tout engagement.



Leibniz, ce penseur de la continuité, voyait dans les simples vivants - plantes et matières inorganiques - de l'esprit déjà, mais instantané. À propos des plantes, par exemple, il parlait de «conscience sourde« ou de « perception simple« non accompagnée de mémoire. Mais, aux yeux de Bergson, instantanéité et sensibilité ne peuvent aller de pair, puisque la sensation est déjà mémoire. Il faut donc admettre que si la matière inanimée est «un esprit instantané«, elle est insensible : un pur présent instantané serait la pure inconscience d'une matière inerte et insensible, et il faudrait alors renoncer à parler d'esprit. Une perception instantanée, sans mémoire, est impossible, car percevoir, être sensible, être conscient, c'est toujours un tant soit peu se souvenir. La conscience ne peut se concevoir sans durée, sans passé survivant dans la mémoire - de manière spirituelle et/ou mécanique - et se conservant en chaque présent, de lui-même. La mémoire n'est donc pas une fonction de la conscience : elle est la conscience elle-même, comme conservation du passé au présent. La conscience est par essence mémoire.Si le passé se conserve ainsi, s'il fait boule de neige avec lui-même, alors la conscience ne vit jamais les mêmes états : il suffit que du temps ait passé pour qu'elle se transforme qualitativement et progresse, et, par là, s'ouvre à la nouveauté et à l'avenir. La conscience est tension.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : L'ignorance est-elle toujours une excuse ? Corrigé de 6981 mots (soit 10 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "L'ignorance est-elle toujours une excuse ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • killbrech (Hors-ligne), le 05/05/2012 é 05H16.
  • Kjnbhg20702 (Hors-ligne), le 07/02/2009 é 07H18.
  • Meehdy13624 (Hors-ligne), le 25/11/2008 é 25H00.
  • Emmanuel9082 (Hors-ligne), le 17/11/2008 é 17H13.
  • Delfincita4341 (Hors-ligne), le 24/09/2008 é 24H15.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    L'ignorance est-elle toujours une excuse ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit