LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Le totalitarisme est-il une simple tyrannie ? L'âme est-elle indépendante du corps ? >>


Partager

Est-il impossible de connaître Dieu ?

Philosophie


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 973 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Est-il impossible de connaître Dieu ?" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

La connaissance suppose la constitution d’un ensemble de données positives sur l’élément considéré. Or la théologie se pose bien comme la science de la connaissance du Divin et elle a déterminé quatre preuves de l’existence de Dieu : notamment la preuve ontologique, cosmologique, physico-téléologique etc. Ainsi Dieu par nature est un être un, parfait, omnipotent et omniscient. Cependant, comme l’a très bien fait remarqué la critique contre la métaphysique, on peut s’interroger sur la réalité et le fondement d’un tel savoir. En effet, comment l’homme pourrait connaître ce qui le dépasse entièrement et qui est transcendant. L’entendement humain est limité quand Dieu est un infini. Dans ce cas, on peut remettre en cause la possibilité même d’une connaissance en Dieu. Plus exactement, on peut même dire qu’il est impossible de connaître Dieu. Cependant, on ne doit pas en conclure que Dieu n’existe pas. Il y a une différence entre la possibilité de la connaissance et l’existence. En ce sens, la foi est ne cherche pas une connaissance de Dieu mais une liaison intime. En ce sens, on ne peut pas dire que Dieu existe ou Dieu n’existe pas. L’absence de connaissance ne conduit à l’inexistence d’un objet ou d’un fait. Une attitude prudente peut alors nous conduire à l’agnosticisme. La question de Dieu est alors essentiellement un objet de foi et de croyance mais ne relève pas de la connaissance. Il s’agit d’un autre domaine, d’une autre sphère qui ne doit pas être confondue avec la science. Et ces deux domaines, théologie et science, ne doivent pas entrer en concurrence à moins de se détruire mutuellement.

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit