LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Les preuves de l'inconscient La conscience et le temps >>


Partager

L'inconscient: mythe ou réalité ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : L'inconscient: mythe ou réalité ?



Publié le : 6/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

L'inconscient: mythe ou réalité ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
L'inconscient: mythe ou réalité ?




Le philosophe Alain voit dans ce concept d'inconscient une erreur, une «méprise sur le moi», une «idolâtrie du corps». Il n'y a, selon lui, qu'un sujet, le moi conscient; le corps, véritable inconscient, est simple mécanisme. L'inconscient comme création du psychanalyste ?Une autre solution consisterait à dire que l'inconscient ne vient à l'être que par l'interprétation. En particulier, l'hypothèse freudienne selon laquelle le rêve traduit un texte inconscient réellement préexistant devrait être rejetée. Le sens que révèle l'interprétation ne lui pré-existerait pas mais s'engendrerait par elle. Les symptômes névrotiques, le rêve posséderaient donc bien un sens mais un tel sens serait celui auquel parviendrait le psychanalyste au terme d'un travail d'élucidation. Le caractère symbolique des symptômes et de l'expression du rêve ne serait pas le résultat d'un travail de chiffrage, de déguisement de l'inconscient, d'un travail par lequel serait travesti un sens originalmais tout simplement «l'expression d'une conscience qui n'est pas encore parvenue au langage parce qu'elle n'est pas parvenue à la conscience d'elle-même'». L'inconscient serait, dans ce cas, une sorte d'«infra-conscience», un effort vers le langage et l'expression symbolique, une expression archaïque, fragmentaire. Le plus important serait donc l'invention par le psychanalyste d'une cohérence plutôt que la croyance en un symbolisme strict.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 5935 mots (soit 9 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "L'inconscient: mythe ou réalité ? " a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit