L'inconscient est-il notre ennemi ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Comprendre autrui, comprendre un théorème mat ... Les données des sens suffisent-elles pour con ... >>


Partager

L'inconscient est-il notre ennemi ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : L'inconscient est-il notre ennemi ?



Publié le : 26/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

L'inconscient est-il notre ennemi ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
L'inconscient est-il notre ennemi ?




. Je pensais à ces choses comme je lisais la « Psychanalyse de Freud ; ce n'est qu'un art de deviner ce qui n'est point » (« Propos », « Signes ambigus », 17 juillet 1922). Ou encore dans un « Propos » antérieur : « Cette idée de l'inconscient, tant vantée et si bien vendue, je n'en fais rien ; [...] quand j'ai voulu en user, afin de me mettre à la mode, elle n'a rien saisi de l'homme, ni rien éclairé » (« Fantômes », 23 septembre 1921). Il s'agit, pour Alain, de quelque chose de plus qu'une simple question de mots. Il estime qu'on ne peut aucunement, à partir des doctrines sur l'inconscient ou l'hérédité, fonder une quelconque morale : « Le public comme les auteurs n'ont point coutume de dire conscience morale ; ils disent conscience, et tout est dit », ou encore, « J'étais aidé par la langue commune, qui n'admet point d'autre sens du mot conscience que celui qui implique le jugement moral. » (Alain, « Histoire de mes pensées « ). Au contraire, lorsque Freud parle d'inconscient, il le fait en référence à la conscience psychologique, et pas du tout par rapport à la conscience morale. Certes la conscience est toujours double, car la conscience oppose toujours ce qui devrait être à ce qui est. « La conscience suppose une séparation de moi d'avec moi, en même temps qu'une reprise de ce qu'on juge insuffisant, qu'il faut pourtant sauver.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : L'inconscient est-il notre ennemi ? Corrigé de 4236 mots (soit 6 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "L'inconscient est-il notre ennemi ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • loulou-249540 (Hors-ligne), le 08/12/2014 é 08H22.
  • drioune-231950 (Hors-ligne), le 02/12/2014 é 02H19.
  • Lili13050 (Hors-ligne), le 19/11/2008 é 19H17.
  • maxime12350 (Hors-ligne), le 19/11/2008 é 19H17.
  • Adrien12006 (Hors-ligne), le 12/11/2008 é 12H14.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    L'inconscient est-il notre ennemi ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit