LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Faut-il être connaisseur pour apprécier une o ... Juge-t-on du beau ou le perçoit-on ? >>


Partager

L'indépendance suffit-elle à définir la liberté ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : L'indépendance suffit-elle à définir la liberté ?



Publié le : 24/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

L'indépendance suffit-elle à définir la liberté  ?
Zoom

« Être libre, c'est faire ce que je veux « : telle est notre définition courante de la liberté. Je ne serais donc pas libre lorsqu'on contraint ma volonté par des règles, des ordres et des lois. Être libre serait alors la condition naturelle de l'homme, et la société la marque de son esclavage. Pourtant, cette opinion ne semble pas tenable.



.../...

En ce sens, l'indépendance désigne bien la condition absolue de la liberté, comprise au sens large comme capacité de l'individu à s'affirmer comme un sujet.À cet égard, Descartes a montré la nécessité absolue de rompre avec les préjugés, c'est-à-dire avec toute pensée reçue de l'extérieur (parents, précepteurs, nourrices, etc.) et dont on n'a pas pris la peine d'examiner la validité. Le doute a ainsi pour fonction de remettre en question toutes les idées simplement reçues, et de reconstruire l'édifice des connaissances « en un fond qui soit tout à [s]oi «, c'est-à-dire au plus profond du je. La première de toutes les vérités est ainsi le cogito : « Je pense donc je suis «. Elle marque le premier pas vers la conquête de l'indépendance absolue. Et il n'est pas de philosophie ou de pensée authentique possible, sans cette cassure radicale qui inaugure l'indépendance.Cependant, l'indépendance a tôt fait de glisser de la revendication, légitime, de lu pensée individuelle, vers la défense, plus contestable, du bon plaisir et des passions de chacun. Elle présente donc un certain nombre de limites et d'insuffisances, qui jettent le soupçon sur sa capacité à nous faire suffisamment entendre ce qu'est la liberté.


  • 1. L'homme dispose d'un certain nombre de libertés, et chaque fois qu'il y a contrainte, c'est-à-dire une violence, il n'est plus libre. Être libre serait donc bien n'être soumis à rien ni à personne.
  • 2. Être libre se définirait-il par l'indétermination totale ? Il suffirait pour être libre d'agir sans motif. Au contraire, être libre, n'est-ce pas plutôt savoir pourquoi on agit ?
  • 3. Ainsi, s'il est nécessaire pour être libre d'être politiquement indépendant, cela ne suffit pas. Il faut surtout exercer sa volonté qui se donne à elle-même sa propre loi, c'est-à-dire que la liberté n'est pas l'indépendance à l'égard de toute loi.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2603 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "L'indépendance suffit-elle à définir la liberté ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • thib70-243285 (Hors-ligne), le 04/10/2014 é 04H11.
  • tom.mardon-217968 (Hors-ligne), le 04/02/2014 é 04H17.
  • waste-215805 (Hors-ligne), le 14/10/2013 é 14H21.
  • med-214064 (Hors-ligne), le 02/10/2013 é 02H14.
  • ecidnight-192455 (Hors-ligne), le 27/12/2012 é 27H15.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit