LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La superstition est-elle l'affaire des sots ? Peut-on prendre en haine la raison ? >>


Partager

L'irrationnel est-il nécessairement absurde ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : L'irrationnel est-il nécessairement absurde ?



Publié le : 5/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

L'irrationnel est-il nécessairement absurde ?
Zoom


• Les deux termes du sujet paraissent, dans le langage quotidien, assez interchangeables. Il convient donc de clairement les distinguer.


• Quel que soit l'irrationnel, il implique une distance par rapport à la raison: celle-ci est-elle statique? («toujours« peut avoir deux sens : obligatoirement, ou quelle que soit l'époque).


• Dans la philosophie moderne, l'absurde est un thème cher à l'existentialisme : doit-on faire longuement référence à ce dernier?



L'argumentation de Descartes reste donc au niveau des idées. La preuve ontologique n'est qu'une misérable tautologie. Pour Kant le concept n'est qu'une possibilité logique mais on ne peut pas conclure de la possibilité logique des concepts à la possibilité réelles des choses. Autrement dit, de l'idée d'un Etre parfait, j'ai bien le droit de conclure à l'idée que l'existence doit lui appartenir, mais nullement à son existence elle-même. Dans la preuve cartésienne, le passage à l'existence, du Logique à l'Ontologique est indu. Le concept est toujours possible quand il n'est pas contradictoire. Ainsi, par exemple, le concept de carré est possible si je ne lui attribue pas deux prédicats contradictoires. A contrario, « poser un triangle en en supprimant les trois angles est contradictoire «, mais si je fais disparaître à la fois le triangle et les trois angles, « il n'y a plus là de contradiction «. Il en est exactement de même du concept d'un être absolument nécessaire. Si vous lui ôtez l'existence, vous supprimez la chose avec tous ses prédicats : « Si je supprime le prédicat d'un jugement en même temps que le sujet, il ne peut jamais en résulter une contradiction interne «.


  • I) L'irrationnel est absurde.

a) Au sens premier, l'irrationnel est absurde.
b) L'irrationnel traduit une idée fausse de la réalité.
c) L'irrationnel est parfois une mystification.

  • II) L'irrationnel n'est pas nécessairement absurde.

a) L'irrationnel est porteur de sens.
b) Nous ne devons pas toujours suivre la raison.
c) L'irrationnel n'est pas forcément inexplicable.

.../...



Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 3255 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "L'irrationnel est-il nécessairement absurde ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • QuentinG-230734 (Hors-ligne), le 12/02/2014 é 12H17.
  • baboo-226160 (Hors-ligne), le 04/01/2014 é 04H16.
  • billguarneree (Hors-ligne), le 01/05/2012 é 01H02.
  • Mlle-Gueiish (Hors-ligne), le 18/02/2012 é 18H11.
  • christiaens (Hors-ligne), le 10/05/2011 é 10H11.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit