NoCopy.net

L'irrespect est-il contraire au devoir ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La morale est-elle un ensemble de devoirs ? Peut-on fonder la morale sur la recherche du ... >>


Partager

L'irrespect est-il contraire au devoir ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : L'irrespect est-il contraire au devoir ?



Publié le : 19/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

L'irrespect est-il contraire au devoir ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
L'irrespect est-il contraire au devoir ?




Ce qui a un prix peut être aussi bien remplacé par quelque autre chose, à titre d'équivalent ; au contraire, ce qui est supérieur à tout prix, ce qui par suite n'admet pas d'équivalent, c'est ce qui a une dignité. » Enfin, si l'être humain a une dignité, une valeur absolue et non pas relative, l'une des formules qui dicte l'action à la volonté se délivre ainsi : « Agis de telle sorte que tu traites l'humanité aussi bien dans ta personne que dans la personne de tout autre, toujours en même temps comme une fin, et jamais simplement comme un moyen. » Je ne peux considérer ni mon propre individu, ni autrui comme un simple moyen à mon usage, mais chaque humain est digne de respect. Kant commence par remarquer que rien ne peut être dit absolument bon, bon sans restriction, si ce n'est une volonté bonne. En effet, l'intelligence, la persévérance, toutes les qualités humaines ne sont dites bonnes que sous la condition qu'on les utilise bien, cad qu'elles soient dirigées par une intention droite. C'est donc la pureté de l'intention qui s'efforce de bien agir, la « bonne volonté » qui seule est inconditionnellement bonne. Or, une volonté bonne est une volonté régie par le devoir, capable d'agir sans tenir compte des intérêts personnels, de l'égoïsme, des motifs sensibles. Cette rectitude du devoir se dévoile quand l'homme agit par principe, dans une situation où toute sa sensibilité et ses intérêts  tendraient à le faire déroger à ces principes, même s'il n'est pas sûr que son acte sera couronné de succès. Kant en donne un exemple édifiant dans la « Critique de la raison pratique ». Soit un honnête homme auquel on veut faire porter un faux témoignage contre un innocent.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : L'irrespect est-il contraire au devoir ? Corrigé de 5199 mots (soit 8 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "L'irrespect est-il contraire au devoir ?" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

L'irrespect est-il contraire au devoir ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit