JOFFO: Un sac de billes

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< HESSE: Le Loup des steppes MOLIÈRE: L'Avare (Résumé et commentaire) >>
Partager

JOFFO: Un sac de billes

Fiche de lecture

Aperçu du corrigé : JOFFO: Un sac de billes



document rémunéré

Document transmis par : aurore49350


Publié le : 2/3/2011 -Format: Document en format FLASH protégé

JOFFO: Un sac de billes
Zoom

Dans la zone non occupée, le gouvernement de Vichy définit comme Juif, dès octobre 1940, quiconque est de confession israélite ou a plus de deux grands-parents juifs. Après l'interdiction faite aux Juifs d'exercer diverses professions, de nombreux Juifs étrangers sont internés dans des camps de travail. Les nazis font pression pour que leur soient livrés les Juifs de la zone libre et le gouvernement de Vichy, qui entend garder sous sa juridiction les Juifs français, commence à obtempérer en ce qui concerne les étrangers. Bientôt la discrimination entre ces deux catégories (différentes bien souvent par leur statut social et leur degré d'intégration) n'a plus cours : la France est entièrement occupée en novembre 1942.
 
 Pendant presque un an, alors, jusqu'en septembre 1943, de nombreux Juifs vont se réfugier dans le Sud-Est, en partie occupé par l'Italie qui n'avait pas de tradition antisémite et ne déportait pas les Juifs, malgré quelques décrets discriminatoires. Lorsque Mussolini, emprisonné le 25 juillet 1943, est remplacé par Badoglio (p. 214) et que le Sud de l'Italie commence à être libéré par les Alliés, les Allemands remplacent les Italiens dans l'occupation du Sud-Est de la France et poursuivent leurs persécutions.
 
  




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : JOFFO: Un sac de billes Corrigé de 2307 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "JOFFO: Un sac de billes" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Les enfants sont dès lors condamnés au mensonge et à la fuite. Le sort que connaît la grand-mère limonade ne peut que troubler des enfants. Henri et Albert bien qu'ayant connu une certaine période d'apaisement dans la zone occupée par les Italiens, sont réquisitionnés pour travailler en Allemagne, ce qui oblige la famille de Menton à fuir pour Nice.

Ajouté par PROF

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

(...) Maurice Joffo aurait dû sombrer dans les délices d'un sommeil récupérateur., Joseph JOFFO, Un sac de billes, p. 73.

Ajouté par webmaster

Par ici, dégrouille-toi! - Maurice m'attrape par la manche et m'arrache à la cohue., Joseph JOFFO, Un sac de billes, p. 43.

Ajouté par webmaster

Le sifflement me glaça le sang dans les veines. Maurice pila net., Joseph JOFFO, Un sac de billes, p. 64.

Ajouté par webmaster

(...) j'entends encore toutes tes paroles : «les salauds de youdis», «la racaille youpine»., Joseph JOFFO, Un sac de billes, p. 262.

Ajouté par webmaster

Le pas lourd et quasi pachydermique d'une ouvreuse qui descendait l'allée nous calma instantanément., Joseph JOFFO, Un sac de billes, p. 95.

Ajouté par webmaster

Les lettres peintes sur la façade, grandes et larges, bien écrites comme celles que trace la maîtresse du préparatoire., Joseph JOFFO, Un sac de billes, p. 11.

Ajouté par webmaster

J'ai appris plus tard que le grand port était un haut-lieu du gangstérisme, de la drogue, du plaisir, un Chicago européen., Joseph JOFFO, Un sac de billes, p. 88.

Ajouté par webmaster

Ambroise Mancelier vénère le Maréchal, pense que la collaboration avec Hitler est la seule chance de survie de la France pourrie par des années de tripatouillage parlementariste., Joseph JOFFO, Un sac de billes, p. 241.

Ajouté par webmaster

Au dossier que des cinéphiles ont consacré au cinéma hitlérien, il y a ce nouvel élément à verser : la production nazie était arrivée à fabriquer une oeuvre qui enchanta la matinée de deux Juifs., Joseph JOFFO, Un sac de billes, p. 95.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



JOFFO: Un sac de billes

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo