Ce jour là, Vercors

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< ACTE II du CID de CORNEILLE (analyse) ACTE PREMIER: L'exposition (Le Cide de Cornei ... >>
Partager

Ce jour là, Vercors

Fiche de lecture

Aperçu du corrigé : Ce jour là, Vercors



document rémunéré

Document transmis par : petitegaby


Publié le : 11/3/2011 -Format: Document en format FLASH protégé

Ce jour là, Vercors
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Ce jour là, Vercors



C’est en 1943 que Vercors écrit cette courte nouvelle d’une forte intensité dramatique. Il y évoque la vie clandestine des Résistants sur laquelle plane constamment l’ombre du danger et de la mort.

L’écrivain débute son récit au moment de la plus grande tension, puisque  le dénouement malheureux pour le père et son petit garçon est imminent. Le lecteur assiste, impuissant,  à l’ultime promenade entre le père et le jeune enfant. Or, c’est la dernière fois que ce petit garçon voit son père, puisque celui-ci le conduit chez Madame Bufferand, une vieille amie, dès qu’il s’aperçoit que le pot de géranium n’est plus à la fenêtre de leur maison ; et il repart à la recherche de sa femme pour disparaître avec elle…




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Ce jour là, Vercors Corrigé de 2138 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Ce jour là, Vercors" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Il n'entendit plus très bien ce qu'on disait. Il faisait trop 25 noir pour pouvoir écouter. Madame Bufferand parlait, parlait, d'une petite voix cassée, il l'entendait comme dans un rêve. Papa souleva le petit garçon et le porta sur un lit. Il lui caressa les cheveux, longtemps, et il l'embrassa très fort et 30 longtemps, plus fort et plus longtemps que le soir d'habitude. Et puis madame Bufferand lui donna une valise, et il embrassa madame Bufferand, et il sortit.

Ajouté par PROF

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Peu importe les noms. Il ne s'agit pas du tout de noms, ni de personnes., VERCORS, le Sable du temps, I, L'art et l'imposture.

Ajouté par webmaster

(...) ce peuple (...) remettra son destin avec soulagement entre les mains de ceux qui sauront lui prêcher une veulerie fardée de bon sens., VERCORS, le Sable du temps, «L'enthousiasme».

Ajouté par webmaster

(...) ne pas être complice des crimes politiques accomplis au nom de la cause qui pour Vercors est celle de l'Homme - et ne pas faire, en les condamnant, le jeu du capitalisme exploiteur (à ses yeux) et oppresseur., F. MAURIAC, le Nouveau Bloc-notes 1958-1960, p. 10.

Ajouté par webmaster

C'est à son emploi qu'il (-Vercors) renonce, à son emploi de «potiche», comme il dit et comme il a tort de dire, car c'est donner trop de joie à ses adversaires. Non, il n'a pas été une potiche, mais une conscience., F. MAURIAC, le Nouveau Bloc-notes 1958-1960, p. 10.

Ajouté par webmaster

.1 Un jour, un beau jour. On dit comme ça, un -beau jour, ça n'a pas de rapport avec la douceur de l'air, cette beauté-là. On meurt un beau jour, un beau jour la femme qu'on aime nous quitte. Beauté d'ironie ou de rien penser. Un -beau jour, j'ai dit, cela vous échappe (...), ARAGON, Blanche..., III, I, p. 350.

Ajouté par webmaster

La marchandise sera déchargée au port de décharge à raison moyenne de 200 tonnes par jour ouvrable, le temps le permettant; tous les jours de surestarie en sus de la planche allouée seraient payés jour par jour à raison de 4500 francs par jour courant., J.-R. BLOCH, Sur un cargo, p. 228.

Ajouté par webmaster

Il faut convenir que les moeurs vont se dépravant de jour en jour (...), HUGO, le Dernier Jour d'un condamné.

Ajouté par webmaster

Il faut convenir que les moeurs vont se dépravant de jour en jour., HUGO, le Dernier Jour d'un condamné.

Ajouté par webmaster

.1 Une torche est portée dans le jour gris. Le feu déchire le jour. Il y a que la transparence de la flamme Amèrement nie le jour., Yves BONNEFOY, «Le visage mortel», Poèmes, p. 109.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Ce jour là, Vercors

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo