NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< En quel sens peut-on dire que l'imagination e ... Commenter et discuter ce mot de Pascal : inst ... >>


Partager

Le jugement appartient-il uniquement à la conscience individuelle, ou bien dépend-il aussi de conditions sociales ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Le jugement appartient-il uniquement à la conscience individuelle, ou bien dépend-il aussi de conditions sociales ?



Publié le : 18/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Le jugement appartient-il uniquement à la conscience 

individuelle, ou bien dépend-il aussi de conditions sociales  ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Le jugement appartient-il uniquement à la conscience individuelle, ou bien dépend-il aussi de conditions sociales ?




Le jugement appartient-il uniquement à la conscience individuelle ou bien dépend-il aussi des conditions sociales ? INTRODUCTION A) - Le jugement et l'esprit critique (c'est à dire étymologiquement l'esprit de jugement) semblent la suprême ressource et comme la forteresse inexpugnable de la liberté individuelle, la seule qu'Épictète menacé et torturé par une brute conserve intacte ; b) à cet égard le jugement apparaît comme un principe d'affranchissement de l'individu à l'égard des deux menaces d'obscurantisme qui pèsent toujours sur lui et qu'on peut appeler les raisons du coeur et les raisons du Prince. B) - Pourtant il tient par deux cotés à des conditions sociales a) par sa direction ; b) par sa liberté même, fruits d'un affranchissement dont le progrès social est le principal artisan. I - SA DIRECTION A) - Tout jugement se réclamant de la raison peut être envisagé a) comme la conclusion d'un raisonnement tacite ; b) la contrainte sociale peut peser de deux manières sur ce raisonnement : soit en faussant le rapport de conséquence par des conclusions préconçues, et c'est la mort de l'esprit : lier par exemple l'honneur d'une caste à une décision judiciaire et trouver des raisons de condamner un innocent (ou d'innocenter un coupable) soit en dirigeant seulement l'attention sur un sujet d'études intéressant, la conclusion devant être infirmée ou confirmée impartialement. B) - Il faut donc distinguer deux sortes de présuppositions du jugement (selon l'expression de W. James), a) les unes interfèrent avec le jugement lui-même et en brouillent l'objectivité, donc en détruisent l'esprit même : à cet égard le « pragmatisme » n'est autre chose que la philosophie de l'idée obscure et confuse ; b) les autres président seulement au choix des concepts lequel dépend de conditions sociales : nous réagissons en face des choses par une désignation verbale qui recouvre une définition latente, fruit de l'expérience du groupe ; c) et d'une façon plus générale nous situons notre propre expérience dans les cadres (espace, temps, ordre causal) que la civilisation nous a légués. II - SA LIBERTÉ A) - Elle n'est pas menacée par la socialisation des concepts mais par celle des conclusions : justifier systématiquement un ordre économique, par exemple, en, imaginant à cette fin un système de lois pseudo-naturelles. B) - Elle est donc, a) en raison directe de l'objectivité c'est à dire de l'impartialité b) définition : être partial c'est juger selon ses partis pris, être impartial C'est prendre parti selon son jugement, être neutre c'est n'oser point prendre parti. L'impartialité consiste donc à reconnaître au-dessus du pour et du contre, la souveraineté du vrai. C) - Parmi les- conditions qui la favorisent a) figure au premier rang l'évolution sociale elle-même, b) qui met en évidence la loi suivante : l'individu gagne en liberté ce que le cercle social dont il fait partie gagne en extension : l'État par exemple l'émancipe des servitudes familiales, c) à la limite l'humanité ne serait pas comme la concevait Aug.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 528 mots (soit 1 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Le jugement appartient-il uniquement à la conscience individuelle, ou bien dépend-il aussi de conditions sociales ?" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit