LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Peut-on revendiquer le droit au secret ? Le corps est-il pour ma liberté un instrument ... >>


Partager

Est-il juste d'affirmer que pour bien comprendre autrui il faut tenter de se mettre à sa place ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Est-il juste d'affirmer que pour bien comprendre autrui il faut tenter de se mettre à sa place ?



Publié le : 11/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

•    Se mettre à la place = se mettre « mentalement « dans la « situation « de tel ou tel autre ?
•    Une « situation « peut-elle être perçue et vécue de la même façon par deux personnes différentes ?
•    Penser pouvoir se mettre à la place des autres, ne serait-ce pas admettre implicitement pouvoir « être « l'autre, les autres ?
•    Comment cela pourrait-il être possible ?



. Sachant par expérience personnelle que le rire est le signe de la joie, je conclus en voyant mon voisin rire qu'il est joyeux. Cela s'appuie sur une conceptualisation donnée inconsciemment, fondée sur le principe de causalité qui veut que les mêmes causes produisent les mêmes effets, et c'est par une induction que j'arrive à cette conclusion que mon voisin est joyeux :j'ai établi là une caractéristique de la nature humaine.Du point de vue logique le raisonnement est tout a fait correct. On peut cependant se demander si les prémisses sont vraies, ce qui revient à faire la critique de l'induction préalable. Connaissons-nous nos propres réactions? Y a-t-il un principe universel qui veut que le rire soit signe de la joie? Tels sont les points sur lesquels se porteront les critiques des adversaires de cette doctrine.Nous ne connaissons pas nos expressions extérieures, notre mimique nous est donnée par l'intervention d'autrui, sans lequel on n'aurait pas conscience de notre attitude. De plus, pour un état de conscience (ici la joie), il existe différents états de comportement : par exemple le rire, mais aussi les pleurs qui témoignent paradoxalement d'une joie infiniment plus grande chez certaines personnes. En outre, le raisonnement analogique ne permet de comprendre que les actes d'autrui qui à l'occasion sont aussi les nôtres.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1819 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Est-il juste d'affirmer que pour bien comprendre autrui il faut tenter de se mettre à sa place ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • Milady-225205 (Hors-ligne), le 26/12/2013 é 26H19.
  • Celine (Hors-ligne), le 15/01/2011 é 15H19.
  • alicia (Hors-ligne), le 08/12/2010 é 08H11.
  • toto (Hors-ligne), le 10/11/2010 é 10H12.
  • Celine53105 (Hors-ligne), le 10/01/2010 é 10H23.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit