NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'économie de marché est-elle étrangère aux i ... Les inégalités sociales sont-elles injustes ? ... >>


Partager

Y a-t-il un juste principe de rétribution du travail ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Y a-t-il un juste principe de rétribution du travail ?



Publié le : 15/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Y a-t-il un juste principe de rétribution du travail ?
Zoom

Le terme « travail « désigne toute activité exercée en vue d’obtenir un résultat utile, c'est-à-dire servant valablement de moyen à la réalisation d’une fin. Plus spécifiquement, il est l’ensemble des activités accomplies par l’homme pour produire des biens et des services en contrepartie desquels il est rémunéré.
La rétribution du travail est la valeur monétaire reçue par le travailleur en échange de sa force et de son temps de travail.
Si nous cherchons à établir un juste principe de rétribution du travail, nous cherchons à trouver un critère par rapport auquel la force et le temps de travail de l’individu sont proportionnées à la rétribution qu’il reçoit. Ce critère dépend donc d’une définition précise de la justice, qui, nous allons le voir peut en recevoir plusieurs. En effet, dans l’Ethique à Nicomaque, Aristote distingue (livre V) trois espèces de justice. La première est la justice commutative : elle repose sur l’égalité arithmétique (un échange est juste lorsque les services ou les biens échangés ont strictement la même valeur). La seconde est la justice distributive : elle s’applique à la répartition des biens et des honneurs au sein de la cité (cette répartition est fondée sur les mérites, on parle ici d’égalité géométrique). Enfin, la justice corrective proportionne les sanctions à la gravité de la faute. Elle est fondée sur un jugement établissant une proportion entre l’intention de l’accusé et la réalité de son acte.
Nous essaierons donc de nous inspirer de la triple définition Aristotélicienne de la justice pour définir un juste principe de rétribution du travail.



La seconde est la justice distributive : elle s'applique à la répartition des biens et des honneurs au sein de la cité (cette répartition est fondée sur les mérites, on parle ici d'égalité géométrique). Enfin, la justice corrective proportionne les sanctions à la gravité de la faute. Elle est fondée sur un jugement établissant une proportion entre l'intention de l'accusé et la réalité de son acte. Nous essaierons donc de nous inspirer de la triple définition Aristotélicienne de la justice pour définir un juste principe de rétribution du travail.   I.                    Rétribution du travail et justice commutative   a.      Le fondement de la justice commutative est l'égalité arithmétique Nous commencerons par étudier la justice commutative. Celle-ci, comme nous l'avons posé en introduction, repose sur l'égalité arithmétique. Il ne s'agit pas d'établir une équivalence arbitraire entre un bien et un paiement, un service et une rétribution, qui jaugerait l'une par rapport à l'autre en fonction d'une norme. Mais il s'agit d'une rigoureuse égalité entre le bien offert et le paiement donné en échange.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1453 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Y a-t-il un juste principe de rétribution du travail ? " a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • amkh-253925 (Hors-ligne), le 03/02/2015 é 03H21.
  • Seeverine68918 (Hors-ligne), le 24/05/2010 é 24H11.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit