NoCopy.net

Justice: vertu et institution ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Droit: nature et norme ? Devoir: obligation et contrainte ? >>


Partager

Justice: vertu et institution ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Justice: vertu et institution ?



Publié le : 13/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Justice: vertu et institution ?
Zoom

Puisque, disions-nous, celui qui viole la loi est un homme injuste, et celui qui l'observe un homme juste, il est évident que toutes les actions prescrites par la loi sont, en un sens, justes : en effet, les actions définies par la loi positive sont légales, et chacune d'elles est juste, disons-nous. Or les lois prononcent sur toutes sortes de choses, et elles ont en vue l'utilité commune (...). Mais la loi nous commande aussi d'accomplir les actes de l'homme courageux (par exemple, ne pas abandonner son poste, ne pas prendre la fuite, ne pas jeter ses armes), ceux de l'homme tempérant (par exemple, ne pas commettre d'adultère, ne pas être insolent), et ceux de l'homme de caractère agréable (comme de ne pas porter des coups et de ne pas médire des autres), et ainsi de suite pour les autres formes de vertus ou de vices, prescrivant les unes et interdisant les autres, tout cela correctement si la loi a été elle-même correctement établie, ou d'une façon critiquable, si elle a été faite à la hâte. Cette forme de justice, alors, est une vertu complète, non pas cependant au sens absolu, mais dans nos rapports avec autrui. Et c'est pourquoi souvent on considère la justice comme la plus parfaite des vertus, et ni l'étoile du soir, ni l'étoile du matin ne sont ainsi admirables. »   Si on comprend bien ce texte, on comprend qu'est juste celui qui agit conformément à la loi. Mais ce qu'il est décisif de comprendre, c'est qu'il y a une condition qui rend « justes » les actions conformes à la loi : il faut que la loi elle-même soit juste. Si les lois nous poussent à agir vertueusement (nous engageant par exemple à des actions courageuses), alors agir conformément à la loi c'est agir vertueusement. Toutefois, peut-on valider l'idée selon laquelle les lois sont intrinsèquement nécessairement juste ?


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Justice: vertu et institution ? Corrigé de 2325 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Justice: vertu et institution ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • philobdx-271963 (Hors-ligne), le 08/02/2016 é 08H20.
  • Souli91-256678 (Hors-ligne), le 16/03/2015 é 16H09.
  • rolit (Hors-ligne), le 13/12/2011 é 13H16.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource suivante

    Justice: vertu et institution ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit