NoCopy.net

KANT: théologie et morale

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< KANT: La paresse et la lâcheté KANT: Savoir et savoir-faire >>
Partager

KANT: théologie et morale

Philosophie

Aperçu du corrigé : KANT: théologie et morale



Publié le : 2/5/2005 -Format: Document en format FLASH protégé

	KANT: théologie et morale
Zoom
  • kant : Le philosophe ne doit pas se déterminer par rapport à Dieu mais par rapport à l'homme. Ce n'est pas la foi mais la raison qui peut procurer à l'homme la liberté. La morale doit donc se libérer de toute référence (comme les Églises) extérieure à la raison humaine.
  • morale : Ensemble des règles de conduite -concernant les actions permises ou défendues- tenues pour universellement et inconditionnellement valables.

• La loi morale est la condition de possibilité du « vrai culte », d’une religion authentique. Dans le « faux culte », c’est la théologie (interprétation des écrits bibliques) qui est le fondement, la condition de possibilité de la morale. L’homme perd son autonomie rationnelle et devient le jouet des exégèses théologiques, des prêtres devenus « fonctionnaires » (hétéronomie de la volonté). On voit ici le danger que la religion ne sécrète son poison mortel : le fanatisme et l’impossibilité d’une amélioration de l’homme, assujettis au rang d’éternel « mineur ».
 • Les sentiments de « crainte » (« Respecte la loi divine, si tu ne veux pas être damné ») , d’« espoir » (« Respecte la loi morale, . si tu veux être sauvé») ne peuvent fonder que des « impératifs hypothétiques », cad des maximes conditionnées par l’égoïsme, l’intérêt ou que des moyens en vue d’une fin plus ou moins louable.



La religion, qui est fondée simplement sur la théologie, ne saurait contenir quelque chose de moral. On n'y aura d'autres sentiments que celui de la crainte, d'une part, et l'espoir de la récompense de l'autre, ce qui ne produira qu'un culte superstitieux. Il faut donc que la moralité précède et que la théologie la suive, et c'est là ce qui s'appelle la religion. La loi considérée en nous s'appelle la conscience. La conscience est proprement l'application de nos actions à cette loi. Les reproches de la conscience resteront sans effet, si on ne les considère pas comme les représentants de Dieu, dont le siège sublime est bien élevé au-dessus de nous, mais qui a aussi établi en nous un tribunal. Mais d'un autre côté, quand la religion ne se joint pas à la conscience morale, elle est aussi sans effet. Comme on l'a déjà dit, la religion, sans la conscience morale, est un culte superstitieux. On pense servir Dieu en le louant, par exemple, en célébrant sa puissance, sa sagesse, sans songer à remplir les lois divines, sans même connaître cette sagesse et cette puissance et sans les étudier. On cherche dans ces louanges comme un narcotique pour sa conscience, ou comme un oreiller sur lequel on espère reposer tranquillement. KANT


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	KANT: théologie et morale	Corrigé de 2298 mots (soit 4 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " KANT: théologie et morale " a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • garnier88-203234 (Hors-ligne), le 04/04/2013 à 04H19.
  • mariebui (Hors-ligne), le 07/12/2012 à 07H22.
  • marguerite66157 (Hors-ligne), le 17/04/2012 à 17H20.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Il est ainsi contradictoire de considérer un triangle dont la somme des angles ne serait pas égale à la valeur de deux angles droits, puisque telle est la définition même du concept de triangle. Mais Kant réfute qu'on puisse déduire l'existence du triangle de son essence : du penser à l'exister, il y a un saut et non pas un passage. S'il est contradictoire de se donner le triangle et d'en nier les qualités (l'égalité à deux droits de la somme de ses angles), il n'y a aucune contradiction à supprimer ensemble le prédicat (l'égalité...) et le sujet (le triangle). Il est impossible que la somme des angles d'un triangle ne soit pas égale à deux droits, mais il n'est pas nécessaire que quelque chose comme un triangle existe ! En va-t-il de même avec l'être parfait? Oui, selon Kant. C ent thalers — monnaie prussienne de l'époque de Kant —, un triangle et Dieu sont en tout point comparables du point de vue de leur existence pensable.

    Ajouté par PROF

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    La théologie se divise en dogmatique et en morale., RENAN, Souvenirs d'enfance..., V, II, p. 205.

    Ajouté par webmaster

    LE DEVOIR ET LA MORALE "Le devoir est la nécessité d'accomplir une action par respect pour la loi morale." Kant, Fondements de la métaphysique des moeurs, 1785.

    Ajouté par webmaster

    LE DOGMATISME ET LA RELIGION "La théologie se divise en dogmatique et en morale."Renan, Souvenirs d'enfance, 1883.

    Ajouté par webmaster

    Relatif aux m?urs, aux habitudes, aux règles à respecter pour avoir un comportement qui est jugé bon par la société. Un devoir moral. Une obligation morale. Qui est conforme à ces m?urs, à ces habitudes, à ces règles. Cet homme est très moral. Il a une conduite morale. Relatif à l'étude philosophique du bien et du mal. Théorie morale. Relatif à l'esprit, à l'activité intellectuelle. La santé morale et la santé physique. Avoir la force morale nécessaire pour mener à bien un projet difficile. Locutions (9)Masquer les définitions Approprié escroquerie morale Tricherie. obligation morale Caractère impératif que revêt la loi morale. personne morale Groupement d'individus auquel la loi reconnaît une existence juridique. le sens moral La conscience morale. Relatif à l'esprit douleur morale PSYCHOLOGIE ? Tristesse profonde, accompagnée d'autoaccusations injustifiées, symptôme d'un état dépressif. harcèlement moral Persécution psychologique d'un employé par un supérieur ou un collègue (critiques répétées, moqueries, etc.). personne morale Groupement d'individus auquel la loi reconnaît une existence juridique. solitude morale Sentiment d'être abandonné de ses proches, de la société. théologie morale Exposé des normes de conduite fondées sur la volonté divine.

    Ajouté par webmaster

    Kant, Critique de la raison pratique, préface, note. "La liberté est sans doute la raison d'être, la condition de la loi morale... la loi morale est ce qui nous fait connaître la liberté."

    Ajouté par webmaster

    Je lui ai montré un peu de théologie, de cette ancienne et bonne théologie des Bossuet, des Arnauld, des Fleury., STENDHAL, le Rouge et le Noir, I, XXV.

    Ajouté par webmaster

    (...) le feuilletant -(un livre de théologie morale) avec négligence et sans penser à rien, il tomba sur son cas et y apprit qu'il n'était point obligé à restituer (...), PASCAL, les Provinciales, VIII.

    Ajouté par webmaster

    KANT: «La vraie politique ne peut donc pas faire un pas sans avoir auparavant rendu hommage à la morale...»

    Ajouté par webmaster

     Le ciel étoilé au-dessus de ma tête et la loi morale au fond de mon coeur. Critique de la Raison pratique Kant, Emmanuel

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    KANT: théologie et morale

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast philo