LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< A quelles conditions puis-je être libre ? Comment être libre tout en obéissant a une lo ... >>


Partager

Qu'est-ce qu'une volonté universelle ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Qu'est-ce qu'une volonté universelle ?



Publié le : 10/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Qu'est-ce qu'une volonté universelle ?
Zoom

Étymologiquement, le bonheur, c'est le bon heur, où le terme heur signifie fortune, chance. La fortune, c'est donc la configuration provisoire des événements, des choses et des personnes. Le bonheur, c'est donc le moment où cette configuration est bonne, il se distingue du malheur. Le bonheur, c'est par exemple de rencontrer l’âme sœur au coin d’une rue, tandis que le malheur, c'est une averse inopinée. Bonheur et malheur ne sont donc des notions pertinentes que dans un monde soumis au changement, où des événements heureux ou malheureux peuvent advenir. Le devoir, quant à lui désigne une exigence morale, un lien (on est tenu), qui n'est pas de l'ordre du nécessaire mais de l'ordre de l'obligation: un lien entre une action à accomplir et une loi morale qui commande absolument. Le devoir fait donc référence à ce qui doit être, indépendamment de ce qui est réellement (on ne saurait dire qu’un état de fait est moral du seul fait qu’il existe), tandis que le bonheur, d’après notre définition, est au contraire un état de fait heureux, mais contingent. Les deux termes semblent donc totalement opposés. Pourtant, si le devoir fait référence à ce qui doit être, on peut supposer que réussir à agir selon ce qui devrait être doit rendre l’homme heureux, puisque cela manifeste une réussite bien plus grande que la réjouissance face à un simple hasard. Le devoir et le bonheur sont-ils distinct, ou au contraire, profondément corollaires ?  



Il a une sensibilité, des tendances, des passions ; sa nature sen­sible n'est pas toujours disposée à suivre les indications de la raison. Si la raison parle sous la forme sévère du devoir, c'est parce qu'il faut imposer silence à notre nature charnelle, parce qu'il faut au prix d'un effort plier l'humaine volonté à la loi du devoir. Ainsi l'obligation, tout en prenant sa source à l'intérieur de notre conscience, n'en est pas moins transcendante à l'égard de notre nature. Le domaine de la morale n'est donc plus celui de la nature (soumission animale aux instincts) mais n'est pas encore celui de la sainteté (où la nature transfigurée par la grâce éprouverait un attrait instinctif et irrésistible pour les valeurs morales). Le mérite moral se mesure précisément à l'effort que nous faisons pour soumettre notre nature aux exigences du devoir. Il faut bien comprendre la signification philosophique de ce rigorisme. Kant ne nous dit pas que l'honnête homme est exclusivement celui qui fait son devoir douloureusement, péni­blement et par contrainte. Il plaint même celui qui fait son devoir sans joie et seulement comme une corvée. Il admet, au point de vue pédagogique, que pour conduire un esprit corrompu dans la voie du bien moral on puisse avoir besoin de lui représenter son avantage personnel, de l'effrayer par la crainte d'un dommage ou d'éveiller en lui des sentiments généreux. Mais au point de vue philosophique il maintient que c'est la pure maxime de la raison qui est le fondement de la morale.


 

I.                   Le bonheur exige la satisfaction des passions, le devoir en exige la maitrise.

II.                L’utilitarisme : une réconciliation du bonheur et du devoir?

III.             Le devoir comme intérêt bien compris

 



Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2360 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Qu'est-ce qu'une volonté universelle ? " a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • Moi20577 (Hors-ligne), le 05/03/2009 é 05H12.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit