NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Le silence est-il une autre parole ? Tous les discours se valent-ils ? >>


Partager

Faut-il reprocher au langage d'être équivoque ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Faut-il reprocher au langage d'être équivoque ?



Publié le : 26/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Faut-il reprocher au langage d'être équivoque ?
Zoom

A un mot ne correspond jamais une chose et une seule. Plusieurs choses sont signifiées et par une même définition et par un seul et même nom. Il s'ensuit que je peux me tromper et que ces erreurs sont imputables à l'ambiguités du lange. Par exemple, "Cet avocat est pourri".

TOUTEFOIS, le langage est un instrument de communication capable de dire clairement le vrai. Cependant, l'instrument permet aussi de dissimuler et de tromper. Et le reproche n'est pas à faire au langage, mais à celui qui l'utilise.



Aussi le rapport thérapeutique est-il d'emblée un rapport de dialogue entre l'analysé et l'analysant: il commence par le silence, ce point où la parole bute, il se termine lorsque, au-delà de la relation transférentielle, un sujet a reconquis la possibilité de s'adresser à d'autres sujets au sein du langage considéré comme constituant. Selon l'expression de Lacan: "le sujet commence l'analyse en parlant de lui sans vous parler à vous ou en parlant à vous sans parler de lui. Quant il pourra vous parler de lui, l'analyse sera terminée". Langage travesti, dissimulé dans la véhémence du discours, Freud rencontre la difficile question du symbole. Le terme de symbolique (utilisé par Lacan à la suite de Levi-Strauss) tend à désigner l'ordre humain du langage inhérent à la culture. L'activité langagière est essentiellement symbolique, c'est-à-dire exprimant et constituant la réalité par des mots, des symboles. Aussi, le sujet humain s'insère dans un ordre pré-établi. Toutefois, Freud se refusera à l'élaboration d'une symbolique universelle (qui conduira chez Jung à la théorie d'un inconscient collectif supra-sensible avec sa théorie des "archétypes". Il en restera à une thèse nuancée. [«Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement, Et les mots pour le dire arrivent aisément.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2661 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Faut-il reprocher au langage d'être équivoque ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • gesker-238807 (Hors-ligne), le 11/05/2014 é 11H14.
  • nocia (Hors-ligne), le 21/04/2012 é 21H14.
  • Aline54459 (Hors-ligne), le 20/01/2010 é 20H11.
  • Pipidechat7185 (Hors-ligne), le 24/04/2009 é 24H11.
  • anne0sophie26389 (Hors-ligne), le 22/03/2009 é 22H20.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    • ROUSSEAU: "Le langage humain n'est pas assez clair. Dieu lui-même, s'il daignait nous parler dans nos langues, ne nous dirait rien sur quoi l'on ne pût disputer." (Essai sur l'origine des langues).
    • John LOCKE: "A la vérité, dans toutes les langues, l'usage approprie par un consentement tacite certains sons à certaines idées et limite de telle sorte la signification de ce son, que quiconque ne l'applique pas justement à la même idée parle improprement." (Essai sur l'entendement).
    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit