NoCopy.net

Le langage n'est-il qu'un outil ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Suffit-il d'être dans le présent pour vivre l ... Pourquoi sommes-nous sensibles à la beauté ? >>
Partager

Le langage n'est-il qu'un outil ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Le langage n'est-il qu'un outil ?



Publié le : 14/7/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Le langage n'est-il qu'un outil ?
Zoom
  • langage : 1) Faculté de parler ou d'utiliser une langue. 2) Tout système de signes, tout système signifiant, toute communication par signes (verbaux ou non verbaux). Le langage désigne aussi la totalité des langues humaines.
  • outil : Instrument permettant d'agir sur la matière, d'accomplir une tâche.

La fonction essentielle de la langue est de permettre la communication. Les hommes peuvent ainsi échanger leurs idées comme ils échangent d'autres biens. TOUTEFOIS, c'est parce que l'homme peut créer des signes qu'il peut penser les choses avec des mots. Une langue traduit donc une véritable vision et une véritable conception du monde.  Mais la langue a aussi pour fonction d'être un outil de domination.



Parler, c'est être capable d'adapter son langage à une variété indéfinie de situations, d'inventer indéfiniment des combinaisons de signes "pour répondre au sens de tout ce qui se dira en sa présence". Lire : Descartes, Discours de la méthode, cinquième partie. Le langage, faculté propre à l'homme, se développe sous la forme de langues diverses selon les peuples et les civilisations. Une langue permet aux membres d'une même communauté linguistique d'exprimer leurs pensées et de les échanger. Elle est donc essentiellement un outil de communication. Lorsque je vais dans un pays étranger, j'ai beaucoup de mal à communiquer si je ne connais pas la langue du pays. Communiquer est le propre de l'homme La communication suppose toujours au moins deux personnes. En linguistique, on les appelle l'émetteur et le récepteur. L'émetteur parle et le récepteur lui répond. Un message est suivi d'un message en retour.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Le langage n'est-il qu'un outil ? Corrigé de 4124 mots (soit 6 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Le langage n'est-il qu'un outil ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • Pauline972-213371 (Hors-ligne), le 26/11/2013 à 26H18.
  • POUPETTE-179799 (Hors-ligne), le 17/06/2013 à 17H10.
  • Issei-195509 (Hors-ligne), le 28/04/2013 à 28H17.
  • Lusitana77 (Hors-ligne), le 09/11/2012 à 09H18.
  • maryyys (Hors-ligne), le 07/02/2012 à 07H22.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Le langage apparaît originairement comme l'un des moyens nécessaires du travail. Comme l'outil, la parole est un intermédiaire.

    La notion de communication renvoie étymologiquement au fait "d'être en relation avec...", de "mettre en commun". Le terme "langage" évoque spontanément le langage verbal, c'est-à-dire un système de signes codifiés à travers des langues particulières susceptibles d'être parlées ou écrites. Mais, dans un sens plus large, il peut recouvrir tous les ensembles de signes qui permettent l'expression ou la communication. Ils peuvent être étroitement codifiés comme le langage informatique, ou peu comme les signaux corporels qui traduisent les émotions.

    Ajouté par Emmanuel9082

    Or nous avons vu que chaque langue disposait d'un système propre de mots ou monèmes pour désigner les « objets ». Ainsi, par exemple, si la langue « le français » ne possède que le singulier ou le pluriel, d'autres langues, comme le grec ancien ou le lithuanien, ont un duel, parfois même, comme les langues mélanésiennes, un triel, ou encore, comme les langues micronésiennes des îles Gilbert, un quadrel. De même, si certaines langues n'ont qu'un présent ou un passé, d'autres ont également un futur, voire plusieurs formes de futurs ou de passés. Ces différences dans le découpage des domaines de signification entraînent des articulations différentes de la pensée. Ainsi, Whorf affirme que les concepts de « temps » et la « matière » ne sont pas, dans leur essence, « exprimés de la même manière par tous les hommes, mais qu'ils dépendent de la nature de la ou des langues qui ont présidé à leur élaboration ».

    Ajouté par PROF

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Vers le début de notre ère, croit-on, un anonyme habitant de l'Inde inventa un merveilleux outil : outil immatériel mais représentable, outil dont le propre est de n'exister qu'au figuré et qui, dans l'histoire de notre civilisation, a peut-être joué un rôle plus grand que celui de la machine à vapeur ou du microscope (...) Il n'est pas de jour que nous n'utilisions cet instrument fait de néant, ce signe ne signifiant rien, ce petit cercle (l'écriture arabe le réduit à un point) que nous nommons le zéro., René DAUMAL, Essais et notes, 1938; t. II, p. 44-45 (Gallimard, 1972).

    Ajouté par webmaster

    L'intention -(de parler), qui n'est point nécessairement langage, pas même langage intérieur, aboutit au langage intérieur ou à la parole., H. DELACROIX, le Langage et la Pensée, p. 523.

    Ajouté par webmaster

    « La morale n'est qu'un langage figuré des passions. » (NIETzscHE.)

    Ajouté par webmaster

    (...) la santé n'est qu'un nom, la vie n'est qu'un songe, la gloire n'est qu'une apparence, les grâces et les plaisirs ne sont qu'un dangereux amusement : tout est vain en nous (...), BOSSUET, Oraison funèbre de Henriette d'Angleterre.

    Ajouté par webmaster

    Le résultat est que l'homme n'est plus -(dans le régime nazi), s'il est du parti, qu'un outil au service du Führer, un rouage de l'appareil, ou, s'il est ennemi du Führer, un produit de consommation de l'appareil., CAMUS, l'Homme révolté, p. 228.

    Ajouté par webmaster

    .1 Il n'est pas absolument prouvé que le langage des mots soit le meilleur possible. Et il semble que sur la scène qui est avant tout un espace à remplir et un endroit où il se passe quelque chose, le langage des mots doive céder la place au langage par signes dont l'aspect objectif est ce qui nous frappe immédiatement le mieux., A. ARTAUD, le Théâtre et son double, Lettre sur le langage, Idées/Gallimard, p. 162.

    Ajouté par webmaster

    Tous les organes des sens peuvent servir à créer un langage. Il y a le langage olfactif et le langage tactile, le langage visuel et le langage auditif. Il y a langage toutes les fois que deux individus, ayant attribué par convention un certain sens à un acte donné, accomplissent cet acte en vue de communiquer entre eux., J. VENDRYES, le Langage, Introd., p. 9.

    Ajouté par webmaster

    "Ce que les hommes ont nommé amitié n'est qu'une société, qu'un ménagement réciproque d'intérêts, et qu'un échange de bons office; ce n'est enfin qu'un commerce où l'amour-propre se propose toujours quelque chose à gagner." La Rochefoucault, Maximes, 82.

    Ajouté par webmaster

    Ce que les hommes ont nommé amitié n'est qu'une société, qu'un ménagement réciproque d'intérêts, et qu'un échange de bons offices; ce n'est enfin qu'un commerce où l'amour-propre se propose toujours quelque chose à gagner., LA ROCHEFOUCAULD, Maximes, 83.

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Le langage n'est-il qu'un outil ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast philo