NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Les éléments nécessaires à la formation d'un ... Examen des critiques du langage ? >>


Partager

Le langage, traduction d'un donné ou mise en forme du monde ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Le langage, traduction d'un donné ou mise en forme du monde ?



Publié le : 10/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Le langage, traduction d'un donné ou mise en forme du monde ?
Zoom

Le langage permet à l'homme de concevoir la nature. Et on ne peut la concevoir sans lui, quel que soit l'envie qu'on en a. De même, il n'est pas possible d'exprimer la conscience autrement que par le recours au langage, quelle que soit la prétention de l'ineffable. Hegel lie le mot et la pensée :1. Penser par le mot, c'est lier intériorité et extériorité.2. Il est impossible de penser sans les mots.3. Le langage clarifie la pensée. D'emblée, la thèse de Hegel est affirmée clairement, en une phrase lapidaire : « C'est dans le mot que nous pensons.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2132 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Le langage, traduction d'un donné ou mise en forme du monde ? " a obtenu la note de :

9 / 10

Sujets connexes :

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

TRADUCTION. n. f. (lat. traducere «faire passer»). Action de transposer un texte d'une langue dans une autre. La traduction pose le problème des rapports entre le langage et la pensée. Est-il facile de traduire, sans le trahir, un texte comme celui de la Bible en huit cents ou mille langues ? La question a été particulièrement étudiée par A. Nida (Toward a Science of Translating, 1964), par Vinay et Darbelet (la Stylistique comparée du français et de l'anglais), par Federov et Cary (la Traduction dans le monde moderne, 1956). Est-il possible d'obtenir des traductions automatiques ? (Cf. A.D. BOOTH, Machine Translation, 1967.) Est-il simplement, possible de traduire ? La conviction qu'il existe un universel humain est à la base de toute possibilité de communication. Cela dit, la connaissance non seulement de la langue, mais des moeurs et de l'histoire d'un peuple est nécessaire à une traduction correcte. — Le traducianisme (doctrine de la traduction des âmes) enseignait que l'âme humaine est procréée par les parents. La thèse est née d'un désir d'expliquer la transmission du péché originel. Elle est d'origine ancienne. Elle a toujours été condamnée par l'Église, surtout dans sa forme matérialiste (l'âme naîtrait du corps des parents). Dans la Théodicée, Leibniz parle de la traduction des âmes. La thèse était enseignée par de nombreux théologiens de la confession d'Augsbourg.

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit