NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Les critiques de l'État ? Autrui, médiateur entre moi et moi-même ? >>


Partager

Langage et vérité ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Langage et vérité ?



Publié le : 11/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Langage et vérité ?
Zoom

Si la Vérité se conçoit, il importe de remarquer également qu'elle se « dit «, ce qui suppose évidemment qu'elle ait recours au langage. Celui-ci nous apparaît donc comme directement impliqué dans la problématique de la Vérité, en tant que, pour l'exprimer, il devra nécessairement se conformer à sa nature spécifique et par là-même s'opposer à l'erreur ou au mensonge. Ceci établit une relation directe entre la pensée et le langage, relation qui se manifeste avec une particulière netteté dans le processus de l'argumentation rationnelle.
 



.../...

la philosophie du XXe siècle opère un déplacement : pour comprendre comment nous pouvons connaître le monde, celles-là partaient de l'« idée « ou des « facultés « de l'esprit ; la philosophie contemporaine, quant à elle, part du langage et se pose la question suivante suivante : A quelles conditions le langage peut-il représenter adéquatement le monde ?Le langage est une activité symbolique. Il n'est pas le monde, il le représente. En effet il ne faut pas confondre « vérité « et « réalité «, bien que la confusion soit souvent faite. On parle d'or « faux «, de « vrai « ami, etc. Or, l'or faux est réellement quelque chose (du cuivre par exemple). Ce qui est faux, en l'occurrence, ce n'est pas l'objet mais la proposition : « Ceci est de l'or «, ou la croyance que cette proposition exprime. La vérité est donc de l'ordre du discours et c'est par l'analyse de ce dernier qu'on pourra dégager les conditions de la vérité.Le « tournant linguistique « de la philosophie contemporaine fut amorcé, au début du xx' siècle, par deux grands courants de pensée : d'une part, ce qu'on a appelé la philosophie analytique, courant philosophique né à Cambridge et dont Bertrand Russell fut le représentant le plus éminent ; d'autre part, le cercle de Vienne, mouvement fondé dans les années 1920 qui regroupait autour de Moritz Schlick des philosophes et des scientifiques allemands et autrichiens, et dont Rudolph Carnap fut le penseur le plus marquant.Langage et logiqueExaminer le langage du point de vue de sa capacité à représenter le monde, et à nous le faire connaître, est une tâche qui se heurte à une première difficulté : celle de l'imperfection cognitive des langues naturelles (français, allemand, etc.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1820 mots (soit 3 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "Langage et vérité ? " a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • phil-278783 (Hors-ligne), le 15/09/2016 é 15H21.
  • Bibouille-263059 (Hors-ligne), le 05/10/2015 é 05H16.
  • naomette-259029 (Hors-ligne), le 22/04/2015 é 22H15.
  • tamelle-258841 (Hors-ligne), le 19/04/2015 é 19H17.
  • totof45-244807 (Hors-ligne), le 28/10/2014 é 28H15.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit