NoCopy.net

Lautréamont, Guillaume Apollinaire et Alfred Jarry

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< William Shakespeare, Marlowe et Bacon Martin Luther, Calvin, John Donne et Johannes ... >>
Partager

Lautréamont, Guillaume Apollinaire et Alfred Jarry

Littérature

Aperçu du corrigé : Lautréamont, Guillaume Apollinaire et Alfred Jarry



Format: Document en format FLASH protégé

Lautréamont, Guillaume Apollinaire et Alfred Jarry
Zoom

L'éditeur Maurice Nadeau constate à propos de Lautréamont : " On connaît mal sa vie. ". Reste à se satisfaire de ces informations : " Isidore-Lucien Ducasse, en littérature comte de Lautréamont, est né le 4 avril 1846 à Montevideo. Il est décédé à Paris le 24 novembre 1870, au 7 de la rue du Faubourg-Montmartre. Il a publié deux ouvrages : Les Chants de Maldoror et, comme " préface à un livre futur" , Poésies. De son vivant, ils passèrent inaperçus. Ceux qui, les premiers, s'intéressèrent aux Chants de Maldoror : Léon Bloy, puis Rémy de Gourmont, attirèrent l'attention sur un génie poétique singulier, qu'ils ne purent se défendre de trouver monstrueux et aberrant. Pour la première fois en 1912, Valéry Larbaud d'une part, Léon-Paul Fargue de l'autre, cherchèrent à savoir qui était le mystérieux comte de Lautréamont. Il ne connut toutefois sa vraie gloire qu'après l'immédiate après-guerre de 1914-18. ".


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Lautréamont, Guillaume Apollinaire et Alfred Jarry Corrigé de 825 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Lautréamont, Guillaume Apollinaire et Alfred Jarry" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Le cycle qui lui est consacré constitue une satire bouffonne de la société bourgeoise, poussée à l'absurde. A notre époque, le néologisme "ubuesque" a été utilisé pour qualifier certains tyrans grotesques et sanguinaires que l'actualité a rendus tristement célèbres. Témoignage. "Mosieur Ubu est un être ignoble, ce pourquoi il nous ressemble (par en bas) à tous. Père Ubu : Cornegidouille ! Nous n'aurons point tout démoli, si nous ne démolissons même les ruines.

Ajouté par PROF

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

« Je vous tuerai tous, puis je m'en irai. » (ALFRED JARRY, Ubu-Roi.)

Ajouté par webmaster

(...) une épicerie où Guillaume -(Apollinaire) venait s'approvisionner de truffes blanches (...) de nèfles, de kakis., Francis CARCO, Nostalgie de Paris, p. 154.

Ajouté par webmaster

Le cul-de-jatte palmé se haussa sur les talons postiches de sa jatte (...), Alfred JARRY, Gestes et opinions du DËr Faustroll, Pl., p. 706.

Ajouté par webmaster

.1 Nous avons recommandé de n'ouvrir à quiconque, mais peut-être serait-il expédient que vous engueuliez celui qui bègle., A. JARRY, Lettre à Alfred Vallette, 3 nov. 1898, Pl., p. 1067.

Ajouté par webmaster

-Victor ou les Enfants au Pouvoir, drame bourgeois en trois actes de Roger Vitrac. Ce drame tantôt lyrique, tantôt ironique, tantôt direct, était dirigé contre la famille bourgeoise, avec comme discriminants : l'adultère, l'inceste, la scatologie, la colère, la poésie surréaliste, le patriotisme, la folie, la honte et la mort., A. ARTAUD, le Théâtre Alfred Jarry en 1930, t. II, p. 39.

Ajouté par webmaster

Au café de Flore, il -(Apollinaire) voyait avec plaisir ses disciples se presser autour de lui, et il pontifiait quelque peu., Pascal PIA, Apollinaire par lui-même, p. 174.

Ajouté par webmaster

.1 Guillaume Thomas, malgré son nom d'incrédule, était un imposteur. Il n'était ni le neveu du général de Fontenoy (...) Vous voyez de quelle race d'imposteurs relève notre jeune Guillaume. Il faut leur faire une place à part. Ils vivent une moitié dans le songe. L'imposture ne les déclasse pas, mais les surclasse plutôt. Guillaume dupait sans malice. La suite montrera qu'il était sa propre dupe. Il se croyait ce qu'il n'était pas, comme n'importe quel enfant, cocher ou cheval. On l'eût bien surpris en lui démontrant qu'il risquait la prison., COCTEAU, Thomas l'imposteur, p. 26 et 28.

Ajouté par webmaster

Il -(Apollinaire) a également réédité et préfacé la -Tariffa delle Puttane di Venezia (de l'Arétin), dont le titre suffit à indiquer la tendance (...), Pascal PIA, Apollinaire par lui-même, p. 140.

Ajouté par webmaster

Apollinaire garda toujours du goût pour le celtisme et pour tout ce que ce mot sous-entend de féerique et de merveilleux., A. BILLY, Apollinaire, p. 21.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Lautréamont, Guillaume Apollinaire et Alfred Jarry

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast littérature