Est-il légitime de parler d'un pouvoir de la technique ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Peut-on affranchir le travailleur de toute se ... La raison entre-t-elle nécessairement en conf ... >>
Partager

Est-il légitime de parler d'un pouvoir de la technique ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Est-il légitime de parler d'un pouvoir de la technique ?



Publié le : 10/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Est-il légitime de parler d'un pouvoir de la technique ?
Zoom
  • légitime : Qui est naturellement juste, fondé. "Légitime" a un sens plus général que "légal", il peut donc être légitime de s'opposer à ce qui est légal, comme la morale peut s'opposer à la politique.
  • parler : Faire usage d'une langue. Exprimer sa pensée.
  • pouvoir : Du latin populaire potere, réfection du latin classique posse, «être capable de ». 1° Verbe : avoir la possibilité, la faculté de. 2° Avoir le droit, l'autorisation de. 3° Nom : puissance, aptitude à agir. 4° En politique, ressource qui permet à quelqu'un d'imposer sa volonté à un autre, autorité. 5° Employé seul (le pouvoir), les institutions exerçant l'autorité politique, le gouvernement de l'État.
  • technique : Du grec "tecknè", "art, métier". Procédés de travail ou de production qui supposent un savoir-faire. La technique désigne aussi les applications de la science proprement dite.

La technique est toute-puissance. Il n'est pas de domaines où elle ne règne pas. Notre civilisation est devenue technicienne et technocratique. Mais, la technique n'a aucun pouvoir en soi. C'est seulement son usage politique et économique qui fait d'elle un instrument de domination et de contrôle sociaux (par exemple, la polémique récente sur le fichier Edwige).



La question ne porte pas essentiellement sur les pouvoirs de la technique, ni sur la légitimité de ses pouvoirs: on serait hors sujet si l'on ne considérait que ces points. La réflexion doit être centrée sur la légitimité d'une expresion; en effet, on parle couramment des "pouvoirs de la technique", pour s'en rejouir ou s'en inquiéter, et il faut ici se demander si une telle formule a un sens, si elle est justifiée, si l'on a raison de l'utiliser.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Est-il légitime de parler d'un pouvoir de la technique ? Corrigé de 2449 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Est-il légitime de parler d'un pouvoir de la technique ?" a obtenu la note de :

5.1 / 10

Corrigé consulté par :
  • altair-196736 (Hors-ligne), le 20/01/2013 à 20H19.
  • lucide14 (Hors-ligne), le 14/04/2012 à 14H14.
  • carem (Hors-ligne), le 24/01/2012 à 24H19.
  • myleene61570 (Hors-ligne), le 19/03/2010 à 19H17.
  • Seb56686 (Hors-ligne), le 03/02/2010 à 03H22.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    414), conteste la neutralité de la technologie. Cet énoncé est modifié ensuite dans la théorie marxiste elle-même : c'est le mode social de production et non la technique qui est le facteur historique fondamental. Cependant, quand la technique devient la forme universelle de la production matérielle, elle circonscrit une culture tout entière ; elle projette une totalité historique — "un monde" » (Marcuse, L'homme unidimensionnel, Minuit, p. 177) . • Les fins que nous nous proposons ne sont-elles pas largement déterminées par ce que rend possible le déploiement des techniques ? Descartes écrit que « notre volonté ne se [porte] naturellement à désirer que les choses que notre entendement lui représente en quelque façon comme possibles » (Discours de la Méthode, Ill). Le champ des possibles n'est pas le même pour lui, pour nous, pour un homme de l'Antiquité.

    Ajouté par PROF

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    • MARCUSE: "Ce n'est pas seulement son utilisation, c'est bien la technique elle-même qui est déjà domination (sur la nature et sur les hommes)."
    • ALAIN: "Un technicien exerce la plus haute pensée seulement sa pensée n'a d'autre objet que l'action même. Il ne cesse d'essayer. toutes ses idées sont des idées d'action."
    .1 Quant à l'expression «milieu technique», elle peut se contester. Il est plus correct et plus exact de parler d'un -milieu urbain que d'un milieu technique. C'est dans et par la ville que la technique entre dans la société et qu'elle produit un «milieu»., Henri LEFèBVRE, la Vie quotidienne dans le monde moderne, p. 98.

    Ajouté par webmaster

    Quant à l'expression «milieu technique», elle peut se contester. Il est plus correct et plus exact de parler d'un -milieu urbain que d'un milieu technique. C'est dans et par la ville que la technique entre dans la société et qu'elle produit un «milieu»., Henri LEFEBVRE, la Vie quotidienne dans le monde moderne, p. 98.

    Ajouté par webmaster

    -Dominatio et -servitus disparaissent en - 509 et l'État, passé aux mains et au pouvoir du peuple romain, devient la -res publica populi romani Quiritium. Le pouvoir est exercé dorénavant par son légitime détenteur et tel est le fondement de la -libertas romaine (...) symbole de la République romaine., R. BLOCH, Rome et l'Italie, -in Encycl. Pl., Histoire universelle, t. I, p. 875.

    Ajouté par webmaster

    Le terme d'État n'est pas très ancien; la plupart des idées qu'il évoque, celle de pouvoir comme celle de l'ordre, remontent pourtant à la cité grecque (...) C'est au XVIËe siècle que la notion moderne de l'État est entrée dans la terminologie politique (...) Elle marque l'apparition de pouvoirs absolus, mais localisés, situés, renfermés dans des frontières (...) Le terme d'État évoque d'abord l'idée de pouvoir, de pouvoir efficace, protégé, organisé (...) Pouvoir efficace, l'État implique aussi un pouvoir souverain (...) Cette souveraineté s'affirme à la fois sur le plan interne et sur le plan international (...) l'État se définit encore comme pouvoir légitime (...), J. DONNEDIEU DE VABRES, l'État, p. 5-9.

    Ajouté par webmaster

    Opprimé par la technique -(l'ouvrier) se veut technicien parce qu'il sait que la technique sera l'instrument de sa libération; s'il doit pouvoir un jour contrôler la gestion des entreprises, il sait qu'il y parviendra seulement par un savoir professionnel, économique et scientifique., SARTRE, Situations III, p. 234.

    Ajouté par webmaster

    Encore Vermeer ne rompt-il pas avec l'illusionnisme, avec la trompeuse apparence qui légitime ses tableaux. Il faudra que la découverte de l'art universel les sépare de modèles qu'ils semblent imiter de près, comme elle sépare DJOSER d'un modèle qu'il imite de plus loin, pour que toutes les oeuvres deviennent à nos yeux l'expression d'un même pouvoir., MALRAUX, la Métamorphose des dieux, p. 29.

    Ajouté par webmaster

    L'injustice (...) résulte d'un pouvoir d'une personne sur une personne; pouvoir de contraindre ou pouvoir d'empêcher. Or ce pouvoir est politique par définition, dès qu'il n'est plus la violence individuelle pure et simple., ALAIN, Propos, 19 oct. 1912, Révolution économique.

    Ajouté par webmaster

    LA TECHNIQUE ET L'HOMME "Quand nous considérons la technique comme quelque chose de neutre, c'est alors que nous lui sommes livrés de la pire façon : car cette conception, qui jouit aujourd'hui d'une faveur toute particulière, nous rend complètement aveugles en face de l'essence de la technique." Heidegger, La Question de la technique, 1953.

    Ajouté par webmaster

    C'est de la réalité technique concrétisée que transporte l'élément, tandis que l'individu et l'ensemble contiennent cette réalité technique sans pouvoir la véhiculer et la transmettre; ils ne peuvent que produire ou se conserver mais non transmettre; les éléments ont une propriété transductive qui fait d'eux les vrais porteurs de la technicité, comme les graines qui véhiculent les propriétés de l'espèce et vont refaire des individus nouveaux., Gilbert SIMONDON, Du mode d'existence des objets techniques, p. 73.

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Est-il légitime de parler d'un pouvoir de la technique ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast philo