NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La science est-elle capable de donner une rép ... Est-on en droit de parler de beaux-arts ? >>


Partager

Est-il légitime qu'un seul homme gouverne ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Est-il légitime qu'un seul homme gouverne ?



Publié le : 21/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Est-il légitime qu'un seul homme gouverne ?
Zoom

C'est l'homme le plus compétent qui doit gouverner. Pour Platon, c'est au philosophe qu'il revient de règner sur la Cité. La démocratie est une menace pour la stabilité de l'Etat. Mais, il n'est pas légitime qu'un seul homme gouverne. La liberté et l'égalité ne sont possibles que si le peuple entier est souverain.


  • I) Il est légitime qu'une seul homme gouverne: C'est au plus compétent et au plus sage de gouverner.
  1. Le philosophe doit gouverner (Platon).
  2. La monarchie héréditaire est de droit divin.
  3. Le pouvoir pour être efficace doit être remis entre les mains d'un seul.
  • II) Il n'est pas légitime qu'un seul homme gouverne
  1. Un mauvais roi perd sa légitimité.
  2. Une seule souveraineté légitime: la volonté générale.
  3. Le peuple souverain.

.../...

 



Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 3591 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Est-il légitime qu'un seul homme gouverne ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • mamz-248370 (Hors-ligne), le 24/11/2014 à 24H17.
  • sebych (Hors-ligne), le 08/05/2012 à 08H14.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Le roi n'administre pas, ne gouverne pas, il règne. Les ministres administrent et gouvernent, et ne peuvent avoir un seul subalterne contre leur gré; mais le roi peut avoir un ministre contre son gré, parce qu'encore une fois, il n'administre pas, il ne gouverne pas, il règne., le National, 4 févr. 1830, art. attribué à THIERS.

    Ajouté par webmaster

    « Le [gouvernement] monarchique [est] celui où un seul gouverne, mais par des lois fixes et établies; au lieu que, dans le despotique, un seul, sans loi et sans règle, entraîne tout par sa volonté et par ses caprices. » Montesquieu, De l'esprit des lois, 1748.

    Ajouté par webmaster

    Il est contre l'ordre naturel que le grand nombre gouverne et que le petit soit gouverné., ROUSSEAU, Du contrat social, III, IV.

    Ajouté par webmaster

    L'homme ne gouverne pas son imagination comme son esprit, mais aléatoirement, comme sa sexualité., MALRAUX, l'Homme précaire et la Littérature, p. 191.

    Ajouté par webmaster

    Vous vous rappelez, Benjamin Franklin (...) le grand héros, le grand homme de nos maîtres primaires, le plus grand homme du monde selon eux, le seul sage et le seul savant et le seul moral et vraiment le type. Le seul proposé à toute imitation. En lui se résumait, en lui se ramassait tout ce qu'il fallait savoir, et tout ce qu'il fallait dire, et tout ce qu'il fallait faire, et tout ce qu'il fallait imiter. Il était l'homme modèle., Ch. PÉGUY, Note conjointe, «Sur Descartes», p. 236.

    Ajouté par webmaster

    Car, en voyant du Ciel l'ordre qui point ne faut, J'ai le coeur assuré qu'un moteur est là-haut, Qui tout sage et tout bon gouverne cet empire, Comme un pilote en mer gouverne son navire (...), RONSARD, Réponses aux injures et calomnies.

    Ajouté par webmaster

    En un certain sens, l'amère intuition du christianisme et son pessimisme légitime quant au coeur humain, c'est que l'injustice généralisée est aussi satisfaisante pour l'homme que la justice totale., CAMUS, l'Homme révolté, p. 53.

    Ajouté par webmaster

    L'homme ne gouverne pas son imagination comme son esprit, mais aléatoirement, comme sa sexualité. Il ne décide point d'imaginer, comme de danser : il est un animal imaginant., MALRAUX, l'Homme précaire et la Littérature, p. 191.

    Ajouté par webmaster

    J'appelle donc république tout État régi par des lois (...) car alors seulement l'intérêt public gouverne, et la chose publique est quelque chose. Tout gouvernement légitime est républicain (...) -(En note) : Je n'entends pas seulement par ce mot une aristocratie ou une démocratie, mais en général tout gouvernement guidé par la volonté générale, qui est la loi (...) alors la monarchie elle-même est république., ROUSSEAU, Du contrat social, II, VI.

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast philo