LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La politique détermine-t-elle l'évolution his ... Pour être heureux, faut-il être étranger au m ... >>


Partager

La liberté consiste-t-elle à ne dépendre que de nous-mêmes ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La liberté consiste-t-elle à ne dépendre que de nous-mêmes ?



Publié le : 5/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

La liberté consiste-t-elle à ne dépendre que de nous-mêmes ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
La liberté consiste-t-elle à ne dépendre que de nous-mêmes ?




·         Triompher des obstacles ® dans une société humaine, des contraintes pèsent sur nous. Notre liberté, dit-on, s'arrête là où commence celle de l'autre. Si nous voulons donc être tout à fait libres, il faut devenir tyran : il faut nier la liberté des autres, pour laisser s'étendre absolument la sienne. La liberté du bon plaisir porte en soi le projet politique de la tyrannie, ou le caprice d'un seul est la loi contre tous les autres. ·        Se passer d'autrui est constitutif, en réalité, d'un mouvement de recul par rapport à la pensée et aux actes des autres, afin de prendre soi-même ses propres décisions, afin d'agir en toute connaissance de cause. Mais cette assertion possède aussi un sens matériel très marqué : si donc se passer d'autrui commence par se défier de l'opinion commune et avoir le courage de se servir de son propre entendement, c'est aussi posséder les conditions matérielles favorables à son autonomisation : tout se passe donc comme si plus le degré d'autarcisation de l'individu et plus ce dernier pourrait être dit libre. ·        Apprendre à être libre serait donc apprendre à se passer des autres, c'est-à-dire encore apprendre à ne plus compter que sur soi, à ne plus demander d'aide extérieur : régler seul ses problèmes, subvenir à ses besoins par ses propres moyens, etc. Or, une telle définition de la liberté fait du sujet un sujet souverain, autarcique et autosuffisant ; quand on pense que l'homme, qui est aussi un individu, est un être tout autant social, cela paraît un peu réducteur pour une définition qui prétend saisir l'essence de la liberté. ·        Affirmer sa propre nature, c'est nier tout ce qui va contre elle ; mais tout ce qui va contre elle ne peut être nié. La liberté du bon plaisir est par nature limitée, ou elle n'est pas ; il suffit d'un obstacle infranchissable, et l'homme libre a trouvé son maître : un autre homme, l'âge, la mort.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2711 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "La liberté consiste-t-elle à ne dépendre que de nous-mêmes ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • Nadjib11212 (Hors-ligne), le 09/11/2008 é 09H11.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit