NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Peut-on rencontrer l'idée de destin en réfléc ... La liberté peut-elle être un fardeau ? >>


Partager

La liberté se définit-elle par le pouvoir de consommer ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La liberté se définit-elle par le pouvoir de consommer ?



Publié le : 26/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

La liberté se définit-elle par le pouvoir de consommer ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
La liberté se définit-elle par le pouvoir de consommer ?




Il s'agit alors d'éprouver la possibilité de se priver pour déterminer ce envers quoi la dépendance est nécessaire et, en conséquence, s'assurer la liberté dans une conception raisonnée de la consommation : pouvoir ne pas consommer le non-nécessaire. Se prouvant en acte dans un savoir de soi (ce dont on dépend et ce dont on peut se passer), la liberté peut ainsi s'atteindre par la consommation rationnelle. Mais se laisse-t-elle pour autant définir la une juste (mesure de la) consommation ?     II. La définition de la liberté   La conception stoïcienne de l'acte de consommer participe d'une définition de la liberté. En effet, comprendre ce dont le sujet est dépendant permet, par répercussion, de savoir ce qui dépend et ce qui ne dépend de soi-même comme sujet. Ainsi, la liberté repose sur le savoir de la distinction entre soi et l'extérieur. La juste connaissance et conscience de ses propres limites, autrement dit le jugement critique assurant le discernement du superflu, produit l'agir dans la consommation alors fondée en le souci de soi dans la maintenance de sa propre liberté (Foucault). Dépendre du superflu est s'asservir, tandis que s'engager socialement dans l'acte raisonné de la consommation  constitue, par son indépendance, l'humanité de l'homme comme libre et affranchi. En conséquence, le pouvoir de consommer comme intériorisation de l'autre (le produit) doit procéder d'un savoir de soi assurant la conscience de la (in)dépendance.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 931 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "La liberté se définit-elle par le pouvoir de consommer ?" a obtenu la note de :

6 / 10

Corrigé consulté par :
  • charles49746 (Hors-ligne), le 14/12/2009 é 14H19.
  • Angelique8614 (Hors-ligne), le 18/12/2008 é 18H19.
  • alban15885 (Hors-ligne), le 16/12/2008 é 16H20.
  • lucie7680 (Hors-ligne), le 14/12/2008 é 14H16.
  • colas7912 (Hors-ligne), le 14/12/2008 é 14H10.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit