LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Qu'est-ce qu'une volonté universelle ? Est-il sage de ne pas faire son devoir ? >>


Partager

La liberté est-elle l'essence de l'homme ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La liberté est-elle l'essence de l'homme ?



Publié le : 27/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

	La liberté est-elle l'essence de l'homme ?
Zoom

Tout d’abord, il faut préciser que s’interroger sur l’essence de l’homme, c’est chercher ce qui en constitue la nature profonde. La question peut donc être traduite de la façon suivante : la liberté est elle le principe qui définit au mieux la nature humaine ? La liberté est-elle la nature de l’homme ? Ou encore l’homme n’est-il homme que par sa liberté ?

Cependant, il faut remarquer les divers enjeux mis en avant par cette question. Se demander si la liberté est l’essence de l’homme, c’est s’interroger d’une part sur le concept de nature humaine. De ce concept découlent au moins deux questions : Qu’est ce que l’homme ? Et existe t-il une nature humaine ? En effet, la liberté ne peut être considérée comme l’essence de l’homme que dans le cadre d’une nature humaine.

D’autre part, la question porte sur la liberté et un autre problème est soulevé à partir de la définition même de ce terme. Si la liberté est l’essence de l’homme, alors cela signifie qu’elle fait partie de lui, que l’un se définit par rapport à l’autre. En ce sens, on peut se demander si le fait que la liberté soit l’essence de l’homme ne serait pas un déterminisme, quelque chose de programmé, qui s’imposerait à l’homme. N’est ce pas là quelque chose de contradictoire par rapport au sens même du concept de liberté qui exprime une absence de détermination et une indépendance totale ? Une liberté comme essence conserve t-elle son statut même de liberté ?

La liberté humaine ne serait-elle pas plutôt du ressort de l’existence ?



Spinoza nie la liberté et le libre arbitre. L'illusion de la liberté provient de l'ignorance des vraies causes qui la déterminent à son insu. L'homme a seulement conscience des fins de son action. Préjugé finaliste. Or, l'homme est déterminé à agir comme toutes les choses de l'univers. L'homme ne sera réellement libre que s'il comprend les déterminismes qui le font agir. De plus, l'essence de l'homme dépend de quelque chose d'extérieur, elle ne dépend pas que d'elle même. En effet, seul Dieu ne subit aucun déterminismes qui l'empêcheraient d'exister car il est cause de soi. De ce fait, il ne peut pas ne pas exister, il existe nécessairement. Spinoza appelle Dieu « substance » : « j'entends par substance ce qui est en soi et est conçu par soi ».


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2007 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " La liberté est-elle l'essence de l'homme ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé
Corrigé consulté par :
  • quentin-202163 (Hors-ligne), le 22/02/2013 é 22H14.
  • Lauraa45 (Hors-ligne), le 10/02/2011 é 10H14.
  • raminzza (Hors-ligne), le 18/10/2010 é 18H08.
  • davidh (Hors-ligne), le 08/10/2010 é 08H19.
  • Jessica56438 (Hors-ligne), le 08/03/2010 é 08H20.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit