NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Les animaux travaillent-ils ? Le bonheur n'est-il qu'une chimère ? >>


Partager

La liberté est-elle le pouvoir de tout faire ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La liberté est-elle le pouvoir de tout faire ?



Publié le : 17/4/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

La liberté est-elle le pouvoir de tout faire ?
Zoom

L’homme est en permanence à la recherche de sa liberté, cependant connaît-il vraiment la signification de ce mot ? Connaît-il réellement cet état ? Sait-il vraiment ce que c’est d’ « être libre « ? La liberté peut être définie de plusieurs façons, sans toutefois pouvoir être clairement déterminée. L’interprétation la plus commune que l’on donne de la liberté, c’est qu’elle serait « le pouvoir de faire ce que l’on veut «. Est-ce que faire ce que l’on veut, ou ce que l’on pense vouloir, suffit pour dire que nous sommes libres ? Est-ce que notre liberté est seulement définie par nous ou dépend-elle d’autres critères que nous pouvons, ou pas modifier ? Cette définition peut donc paraître très restrictive, il faut en effet discerner les différents types de liberté : la liberté de choix, la liberté d’action et la liberté d’invention, et le sens que le « pouvoir de faire ce que l’on veut « prend concernant chacune de ces libertés, et distinguer dans quelles limites on peut dire que, oui ou non, avoir le pourvoir de faire ce que l’on veut signifie être libre…



On n'obéit donc pas à la loi parce qu'elle est utile, mais simplement parce que c'est la loi. Voulant fonder la loi dans la réalité, Calliclès l'abolit donc : il n'y aurait plus que la nature. Mais il réfute lui-même la thèse que cela pourrait constituer en prônant le droit du plus fort en déplorant un pouvoir que les faibles exercent... pour la seule raison qu'ils sont momentanément les plus forts. On comprend ainsi que ce n'est pas du tout de la nature qu'il parle : devant être imposée d'une manière volontaire et non par la seule immanence de sa nécessité, cette " nature " est en réalité purement idéologique, comme à chaque fois qu'on veut y voir un modèle. Dès lors, la vérité de son argumentation apparaît à la fin du texte : il veut seulement un maître, grâce auquel il sera enfin débarrassé de sa liberté en se dissolvant dans la semblance universelle. Conclusion  Ce discours, paradigme de tout recours à la nature pour décider des affaires humaines, est un exemple de méconnaissance projective : celui qui veut un maître attribue aux autres une nature d'esclaves ! La servitude volontaire est le mobile caché de toute invocation d'un modèle naturel. La méthode généalogique se retourne contre Calliclès.

* Cette définition correspond à celle du sens commun, pour lequel la liberté est absence d'obstacles. Ainsi, la chute "libre" d'un corps est celle qui ne connaît pas d'opposition.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2903 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "La liberté est-elle le pouvoir de tout faire ? " a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • cloclo62 (Hors-ligne), le 12/12/2010 é 12H19.
  • manondu81 (Hors-ligne), le 11/10/2010 é 11H13.
  • Pierre13370 (Hors-ligne), le 23/11/2008 é 23H10.
  • Pascal6803 (Hors-ligne), le 14/10/2008 é 14H18.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit